PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Genma

source: Le Blog de Genma

⇐ retour index

Lifehacking - Giggity - l'application pour s'organiser lors d'un événement

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Giggity est une application qui prend en charge des fichiers XML xcal / Pentabarf / frab (contenant des programmes de conférences / festivals / autres événements) et vous permet de les parcourir dans divers formats pratiques.
Cette application est disponible dans les dépôts F-Droid.org

Dès que je vais un salon ou événement, si le programme des conférences et autres ateliers est disponible au format xcal, j'importe ce fichier et je me fait ma présélection des conférences auxquelles je souhaite assister. Parfois, le programme est déjà importé (il a été soumis au mainteneur de l'application) et c'est le cas pour chaque édition du FOSDEM, CCC, FrOSCon et d'autres conférences.

En quoi est-ce du Lifehacking ? Giggity permet d'organiser sa visite en présélectionnant les conférences auxquelles on souhaite assister, et de créer ainsi son emploi du temps pour l'événement, gagnant ainsi en efficacité. On a le programme dans sa poche, des rappels, on voit si des conférences auxquelles on souhaite assister son en conflit / se superpose... Et lors de l'événement même, il m'arrive aussi de consulter le programme pour répondre à des demandes du type "quelle est le sujet de la prochaine conférence" ou encore "dans quelle salle est telle conférence". Cela va donc au delà de mon organisation personnelle, cela permet aussi de l'entre-aide.

Cette application m'est donc devenu indispensable et je la recommande à toute personne ayant un smartphone compatible (disposant du dépôt F-Droid).

Ubuntu - Déploiement de Libreoffice sur un parc Ubuntu avec ajout d'un icone de menu

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Prérequis à ce tutoriel :
- Savoir qu'à partir de la version 18.04, c'est Gnome Shell qui est le bureau par défaut, avec un look rappelant celui de Unity (une barre de menu vertical sur le bord gauche de l'écran par défaut)
- Connaitre les bases d'Ansible et des playbook

Introduction - le besoin fonctionnel

Sur un ensemble de postes d'un parc informatique sous Ubuntu 18.04.03, comment ajouter un logiciel et ajouter un icône dans la barre des favoris pour ce logiciel ? On va faire ça via Ansible.

L'icône de raccourci ? Un fichier .desktop

Sous Ubuntu avec Gnome Shell, avec un look ressemblant / rappelant le bureau Unity utilisé dans les versions antérieures, dans la barre verticale de gauche, les icones sont des raccourcis ou des favoris vers des applications. A chacun de ces raccourcis /favoris est associé un fichier ayant pour extension .desktop, répondant à une structure particulière.

Dans la documentation développeur de Gnome Fichiers desktop : positionnement de votre application dans les menus du bureau, on trouve quelques explications et détails.

Les fichiers sont stockés das un dossier caché dans le home utilisateur :

/home/genma/.local/share/applications/

Ansible

Playbook d'installation de Libreoffice avec mise en place de l'icône de raccourci Libreoffice Writer dans la barre de favoris.

Prérequis un fichier libreoffice-writer.desktop est créé. Ce fichier contient :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Terminal=false
Icon=libreoffice-writer
Type=Application
Categories=Office;WordProcessor;
Exec=libreoffice --writer %U
MimeType=application/vnd.oasis.opendocument.text;application/vnd.oasis.opendocument.text-template;application/vnd.oasis.opendocument.text-web;application/vnd.oasis.opendocument.text-master;application/vnd.oasis.opendocument.text-master-template;application/vnd.sun.xml.writer;application/vnd.sun.xml.writer.template;application/vnd.sun.xml.writer.global;application/msword;application/vnd.ms-word;application/x-doc;application/x-hwp;application/rtf;text/rtf;application/vnd.wordperfect;application/wordperfect;application/vnd.lotus-wordpro;application/vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document;application/vnd.ms-word.document.macroenabled.12;application/vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.template;application/vnd.ms-word.template.macroenabled.12;application/vnd.ms-works;application/vnd.stardivision.writer-global;application/x-extension-txt;application/x-t602;text/plain;application/vnd.oasis.opendocument.text-flat-xml;application/x-fictionbook+xml;application/macwriteii;application/x-aportisdoc;application/prs.plucker;application/vnd.palm;application/clarisworks;application/x-sony-bbeb;application/x-abiword;application/x-iwork-pages-sffpages;application/x-mswrite;application/x-starwriter;
Name=LibreOffice Writer
GenericName=Word Processor
StartupNotify=true
X-GIO-NoFuse=true
Keywords=Text;Letter;Fax;Document;OpenDocument Text;Microsoft Word;Microsoft Works;Lotus WordPro;OpenOffice Writer;CV;odt;doc;docx;rtf;
InitialPreference=5
StartupWMClass=libreoffice-writer
X-KDE-Protocols=file,http,ftp,webdav
Actions=NewDocument;

[Desktop Action NewDocument]
Name=New Document
Exec=libreoffice --writer

Contenu du playbook qui va faire l'installation de Libreoffice et l'ajout de l'icone :

---
- hosts: pool_de_machines_cibles
remote_user: genma

tasks:
# Installation de Libreoffice
- name: install libreoffice
become: yes
apt:
update_cache=yes
state=latest
name=libreoffice
# Ajout de l'icone de Libreoffice-Writer dans la barre des favoris
- name: icone libreoffice writer
become: yes
copy:
src: /home/genma/Ansible/source/libreoffice-writer.desktop
dest: /home/genma/.local/share/applications/libreoffice-writer.desktop
owner: genma
group: genma
mode: 0644

Conclusion

Ce tutoriel est très simple et pourra être adapté à d'autre besoins. Je mets ça là, si ça peut être utile à d'autre.

P2V avec Clonezilla ou comment convertir un serveur physique en machine virtuelle

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Introduction

J'avais abordé dans un billet assez ancien (il y a 3 ans, Wikipedia - Physical-to-Virtual

La première fois que j'ai découvert cette notion, c'était dans le cadre du passage d'un ensemble de serveurs physiques qui ont été virtualisés pour donner des machines virtuelles sur une plateforme VMWare, via un logiciel dédié.

Dans cet article, je voudrais présenter une façon de faire pour passer d'une machine physique à une machine virtuelle (la virtualisation se fera dans Virtualbox, du moins dans un premier temps).

Prérequis

- Connaitre Virtualbox, savoir créer une machine virtuelle
- Connaitre Clonezilla (du moins savoir à quoi ça sert)

Clonezilla ?

Procédure de création d'une image Clonezilla et procédure de restauration sont très bien décrites dans de nombreux tutoriaux sur Internet, je ne vais donc pas ré-aborder ça ici. (Un tutoriel parmi d'autre lecrabeinfo.net - Cloner son disque dur/SSD vers un autre disque avec Clonezilla

Création d'une image Clonezilla

La première étape est donc de créer une image Clonezilla du PC physique et de mettre cette image sur un support amovible (clef USB disque dur externe selon la taille du disque). L'image sera une image complète du disque (et non une image de partitions).

La taille de l'image Clonezilla dépend de la taille occupé sur le disque (et non de sa taille réelle). Par exemple un disque de 500go qui n'est occupé qu'à 16go donnera une image Clonezilla d'environ 16go.

Création d'une machine virtuelle dans Virtualbox

La seconde étape est de créer une machine virtuelle dans Virtualbox. La configuration matérielle peut être assez proche ou différente (quantité de mémoire vive, CPU et nombres de cœurs) : si c'est un OS Linux, il s'adaptera à la configuration matériel virtuelle. Par contre la taille du disque dur virtuelle de la machine virtuelle est important : ce disque doit avoir une taille équivalente (ou supérieure) à la taille du disque de la machine qui a été cloné en image Clonezilla. Le disque dur virtuel peut toutefois avoir une taille dynamique, évitant ainsi de mobiliser 500 giga pour un espace réellement occupé de 16 giga au final (l'espace disque occupé à la restauration de l'image Clonezilla correspondant à l'espace disque de la machine d'origine).

Virtualbox, les périphériques complémentaires

En plus du disque dur virtuel, il faut ajouter un lecteur CD-Rom /demander à la machine virtuelle de démarrer sur une iso de Clonezilla. Et ajouter le partage des ports USB de la machine physique faisant tourner Virtualbox, pour que la clef USB / disque dur externe contenant l'image crée via Clonezilla puisse être lu depuis la machine virtuelle.

On pourra regarder par exemple la documentation ici sur l'association des périphériques USB avec la machine virtuelle dans Virtualbox https://doc.ubuntu-fr.org/virtualbox#peripheriques_usb ou encore ici en images et détaillé Comment activer le support USB 2.0 ou 3.0 dans VirtualBox.

Restauration de l'image du serveur

Une fois les prérequis réunis, on boot / démarre la machine virtuelle sur l'ISO de Clonezilla et on suit la procédure de restauration. Au moment de la recherche de l'image Clonezilla à restaurer, on branche la clef USB / disque dur externe sur le port USB partagé avec la machine virtuelle, on appuie sur une touche et Clonezilla va détecter le branchement de ce périphérique USB, trouver le dossier et proposer de restaurer l'image Clonezilla, sur le disque dur de la machine virtuelle.

Une fois la restauration finie, on retire l'ISO et on démarre la machine virtuelle. On a une copie conforme de notre machine physique.

Migration de la machine virtuelle

L'avantage de Virtualbox est d'utiliser un format standard, qui peut être converti si besoin dans d'autres formats de machines virtuelles. On pourra donc migrer / exporter cette machine virtuelle qui tourne dans Virtualbox pour la faire tourner sur un serveur Proxomox, sur KEmu... Là encore, il existe de nombreux tutoriaux sur le sujet.

Conclusion

Avec un petite astuce, il est donc possible de virtualiser son serveur physique / son PC (pour en faire une machine virtuelle, donc). Le PC physique doit tourner sous Linux. Je n'ai pas testé avec Windows, car à la restauration de l'image Clonezilla, il se peut qu'il faille réactiver Windows (qui va détecter que le matériel est différent du matériel d'origine).

Lifehacking - 3 écrans dont 1 vertical

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

J'avais écrit il y a un moment deux billets de blog sur l'usage de trois écrans, à savoir Ubuntu et trois écrans ? Oui c'est possible et Lifehacking - Trois écrans : réel confort, luxe ou superflu ?.

Travaillant depuis chez moi une partie de ma semaine, je me suis aménagé mon bureau pour avoir le maximum de confort possible.

Je travaille via mon portable personnel. Je le branche à deux écrans externes, j'ai ainsi 3 écrans. Ce sont des écrans assez ancien, de taille modeste (19" en format 16/10ème, résolution 1600x900) mais cela me convient. J'ai un écran sur-élevé, qui me sert d'écran principal, j'ai l'écran de portable, en dessous. Et j'ai un écran de côté que j'ai mis en mode vertical (mode portrait, contrairement au mode horizontal, mode paysage).

Pendant longtemps les deux écrans externes étaient côte à côte, tous deux en position horizontale. Je connaissais la possibilité pour l'avoir utiliser le fait de mettre un écran en vertical, mais j'étais assez sceptique sur l'intérêt pour moi, ne faisant pas de développement (de code).

Et puis un jour, comme j'ai pu récupérer un pied qui permet d'orienter un des deux écrans, j'ai adopté la configuration d'avoir un des deux écrans en mode verticale, je ne pourrai revenir en arrière. A tel point que je me demande comment je faisais avant.

Très rapidement, cet écran est venu améliorer mon usage des écrans, là où très souvent les deux écrans horizontaux étaient un peu en doublon avec le troisième écran de l'ordinateur en lui-même. L'écran en mode verticale apporte une différence et une réorganisation de la disposition des fenêtres. Cet écran me sert pour différentes choses :
- Affichage des mails de Thunderbird : dans l'association dont je suis membre (Framasoft pour ne pas la citer), le mail est un outil essentiel. Et les mails sont souvent très longs, avec des réponses dans le corps du mail. Je n'avais jamais pu trouver une façon de disposer les éléments satisfaisantes, surtout avec des écrans 19" 16/1Oème. Là, en mode verticale, j'ai une bonne partie du mail si ce n'est l'intégralité et cela facilite grandement la lecture.
- Affichage de documents de type bureautique édité avec (LibreOffice Writer) : pour ce type de documents, le format naturel est le format portrait et l'écran est donc dans le bon sens.
- Aperçu de mes présentations / support de conférence : elles sont un peu moins larges (vu qu'elles sont faites pour être affichées en mode paysage) mais je peux voir plusieurs diapositives en aperçu dans le mode vertical (je ne parle pas de présentation via LibreOffice mais de présentation de type Latex/Beamer et d'un PDF généré).

Donc pas de code ou de développement. Mais j'y trouve mon compte. Je pense que si je devais faire du développement (scripts ou autre), j'aurai déjà la configuration adéquat.

Seul bémol pour l'instant : l'écran en mode verticale nécessite de bien être en face, de côté la visibilité est bien moindre car l'écran que j'ai n'est pas prévu pour avoir un angle de vue très large dans le sens de la hauteur.

Il faudra voir avec l'usage et les semaines si je garde cette configuration ou non. Si vous avez envie de donner votre retour, les commentaires sont ouverts.

Evenement - Le libre, meilleur outil pour vos combats associatifs

jeudi 1 janvier 1970 à 01:00

Le mardi 19 novembre 2019 de 13h30 à 17h30 à la Maison de la Vie Associative et Citoyenne - Maison de la Vie Associative et Citoyenne 15 Passage Ramey Paris, 18e, se tiendra l'événement " Le libre, meilleur outil pour vos combats associatifs"

Cette demi-journée abordera les enjeux autour du web, en 4 thèmes, et présentera des alternatives libres, gratuites et efficaces pour vous permettre de mieux travailler, sans mettre en danger vos communautés ni votre organisation. Vous vous inquiétez de la sécurité de vos informations sur vos bénéficiaires et sur vos collaborateurs ? Le manque de cohérence entre votre mission et l'utilisation des outils propriétaires internationaux (gafam et autres) vous gêne ? Venez.

Note : cette formation sera filmée et accessible à distance en temps réel, vous permettant de suivre les interventions et de poser vos questions.

Le programme et toutes les informations sont sur https://www.webassoc.org

Je serai présent à cet événement tout l'après-midi et ferai une présentation sur Nextcloud. Le support de présentation sera disponible une fois la conférence donnée (je dois encore travailler sur le support).