PROJET AUTOBLOG


Sam et Max

source: Sam et Max

⇐ retour index

Comment le Revenu de Base Inconditionnel pourrait maximiser le bonheur.

vendredi 10 mai 2013 à 13:31

Ceci est un post invité de Recher posté sous licence creative common 3.0 unported.

Recher est un des premiers lecteurs (et soutient) du blog, donc nous avons choisi de le laisser exprimer des idées qui lui sont chères. Notez que ce n’est PAS la marque d’un changement de ligne éditoriale du blog et que ce n’est PAS l’annonce de plus d’articles sur des thèmes politiques sur Sam et Max.

Ceci dit, un de temps en temps ne fait pas de mal. Ne vous battez pas trop en comments :-)

Quelques faits amusants concernant les humains

La viande, c’est la force

Lorsque les hommes préhistoriques tuaient une grosse bestiole, ils ne pouvaient ni manger toute la viande d’un coup, ni la conserver. La meilleure solution qu’ils ont trouvé a été de donner cette viande à d’autres hommes préhistoriques, qui se sentaient alors redevable, et qui partageraient la viande de leurs chasses futures.

Le placement bancaire de l’homme préhistorique, c’était l’estomac des autres.

D’ailleurs, selon de nombreux scientifiques, ce qui a fait que l’homo sapiens soit devenu ce que nous sommes aujourd’hui, c’est que pour survivre, ils s’échangeaient leur savoir. Sans cela, on aurait certainement très vite disparu. Comparé aux autres espèces, l’homo sapiens est une pauvre lopette qui n’a rien pour lui.

Source approximative (webarchivée, et qui elle-même ne cite pas ses sources)

Le cours du tigre à dents de sabre a chuté de 3 points. Groumf !

Une expérience un peu glauque du 13ème siècle

Frédéric 2, Suprême Tôlier du Saint-Empire romain germanique, voulait savoir quelle serait la langue que parlerait naturellement un homme n’ayant pas reçu d’influences extérieures. Il prit plusieurs bébés, et demanda à des nourrices de s’en occuper avec beaucoup de soin, mais sans jamais leur parler. Il s’attendait à ce qu’ils finissent par parler grec ou latin.

Ça a méchamment échoué. Les bébés ont dépéris et ils sont tous morts.

Géant vert, nain jaune, etc.

Il y a une expression à la mode, qui dit : “Nous sommes des nains sur des épaules de géants”. Les géants représentent nos ancêtres, qui ont accumulé des connaissances et construit des trucs pour que les générations suivantes vivent mieux. Les nains représentent les humains actuels, qui contribuent eux aussi à améliorer la condition humaine, pas autant que les géants, mais un peu quand même. L’ensemble géant + nain étant plus haut que le géant tout seul.

Les pensées d’un philosophe-généticien-mathématicien-humaniste

Albert Jacquard dit : “je suis les liens que je tisse avec d’autres”.

C’est une phrase bizarre. Ce n’est pas : “les liens que je tisse avec d’autres révèlent ma nature profonde”. C’est : “ma nature profonde, ce sont les liens”.

Ça veut dire qu’on construit sa personnalité par les relations qu’on a avec les autres. Ça ressemble à une idée hippie-new-age-cucul-la-praline, mais en fait non. Si on a des relations de merde et qu’on insulte tous le monde, on se construit une personnalité de merde. On fait ce qu’on veut de soi-même.

C'est lui Albert Jacquard. Il peut créer un seau rempli de chromosomes par la seule force de sa volonté.

Le fonctionnement de l’humanité.

À partir de ces quelques faits amusants, il me semble être possible de déduire deux principes globaux :

Les humains sont interdépendants avec leurs contemporains, ainsi qu’avec les générations passées et futures.

Cette interdépendance est inévitable. Vous n’avez pas le choix, à moins d’être un ermite habitant une grotte et chassant pour se nourrir. Et si vous décidez de vivre comme ça, surtout, ne partagez pas votre viande de mammouth, vous reprendriez votre interdépendance.

Même quelqu’un de très riche est interdépendant, car il a besoin d’un pool d’humain “de bonne qualité”, à qui il pourra acheter des biens et services de bonnes qualités : un bon comptable, un bon cuisinier, un bon chauffeur, un bon constructeur de piscine, un bon médecin, un bon chirurgien esthétique… Ce riche quelqu’un ne pourra pas former son pool d’humain par lui-même. Ça nécessite beaucoup de temps, plus que le temps d’une seule vie, fût-elle de riche.

Interdépendance des gens riches entre eux-même. Source : http://www.cairn.info/revue-societes-contemporaines-2007-4-page-105.htm (tl;dnr)

Plus on développe des liens de bonne qualité avec les autres, plus on est heureux.

Voici un graphique exprimant le bonheur d’une personne en fonction de son argent

Des courbes comme ça mériteraient clairement un petit coup de xkcdify.

Et un autre exprimant le bonheur d’une personne en fonction de la qualité et de la quantité de liens qu’elle a tissé avec d’autres.

Mais j'avais la flemme et je sais pas me servir de xkcdify, désolé !

Le bonheur total d’une personne étant, à peu de choses près, la somme de ces deux bonheurs.

Cette théorie rejoint plus ou moins celle de la pyramide de Maslow. Sauf que le grand Wikipedia dit que des tas de gens ont invalidé la pyramide de Maslow. Je vais donc pas trop m’attarder dessus, et faire comme si on n’était pas au courant. (Un peu de mauvaise foi, ça aide toujours les argumentations).

À partir de ces 2 graphiques, mon conseil en tant que coach du sens de la vie, est le suivant :

Si vous êtes vraiment pauvres, essayez d’abord de récupérez de l’argent, plutôt que de vous faire des amis. Ça vous rendra heureux plus vite. Une fois que vous avez atteint un seuil de revenu suffisamment satisfaisant et régulier, ce sera devenu moins rentable, en terme de bonheur, de chercher à gagner encore plus. À partir de là, essayez de vous faire des amis et de créer des liens.

Au passage, cela me permet de rappeler qu’il faut conserver la neutralité d’internet, car c’est une formidable machine à fabriquer des liens.

Et au passage bis, je ne pense pas que l’être humain soit “naturellement bon”. Les concepts “bon” et “mauvais” me semblent trop compliqués pour qu’ils puissent être implémentés dans la nature.

J'ai hésité entre ça et une image de South Park épisode 10 saison 1. Et je me suis dit que South Park, c'était tellement conventionnel.

En fait, l’humain cherche à maximiser son bonheur personnel, sans forcément se soucier des autres. Mais en plus de ça, une bonne partie des humains a pris conscience du graphique “liens tissés -> bonheur”, ce qui va les amener à vouloir développer des liens de bonne qualité avec les autres : rendre service, discuter, échanger des idées, … Ça donne l’impression qu’ils sont naturellement bon, alors qu’en fait, ils cherchent juste à être heureux eux-même, le plus efficacement possible.

Toute la question est de savoir comment faire prendre conscience aux humains de la relation entre le bonheur et les liens tissés. Je n’ai pas de réponse précise (éducation ? liens initiaux ?)

Où veux-je donc en venir ?

Il vaut mieux pour vous-même que les humains proches de vous soient pas trop cons, pas trop pauvres et un minimum heureux. Ceci pour 2 raisons :

Il existe un moyen simple pour s’assurer que tous les humains autour de vous soient un minimum heureux, et aient la possibilité matérielle d’être d’une qualité minimale : le graphique “argent -> bonheur”.

Si on s’assure que tout le monde a la possibilité de s’avancer un peu dans ce graphique, afin d’arriver à peu près au point “Appartement”, on augmentera énormément le bonheur de beaucoup de gens, à peu de frais.

Si on s’assure que tout le mode peut s’avancer encore plus dans le graphique (par exemple, jusqu’au point “Rolex”), ce sera moins rentable. Il faudrait beaucoup plus d’argent, pour une augmentation de bonheur plutôt faible. Autant donc rester dans des sommes raisonnables.

L’idée qui en résulte s’appelle le Revenu de Base Inconditionnel.

J'ai jamais compris comment Kurt Cobain pouvait chanter sous l'eau.

Explication du Revenu de Base Inconditionnel en un paragraphe

Cela consiste à donner la même somme d’argent, tous les mois, à toutes les personnes d’un pays ou d’une région. Ce Revenu continue d’être perçu même lorsqu’on commence à travailler, et quel que soit le type de contrat de travail. La somme donnée est calculée de façon à ce que chaque personne puisse vivre “dignement”, c’est à dire : bouffer, se loger et éventuellement acquérir certains biens culturels de base.

Cette idée (pas si nouvelle que ça) est actuellement en train de susciter des réflexions ici et là. C’est alors que des gens se sont dit que ce serait bien de lancer une Initiative Citoyenne Européenne, pour également faire réflexionner les gens qui nous gouvernent.

Explication de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) en un paragraphe, avec mes propres termes, donc simplifiée à outrance

Une ICE est créée par un petit groupe de gens, qui demandent que soit mis en place un “truc dans la loi” (Ça peut être un peu tout, mais pas complètement n’importe quoi). Les citoyens de l’Union Européenne qui sont d’accord avec le truc en question signent une pétition. Si au bout d’un an, un million de signature est récupéré, la Commission Européenne est obligée de venir écouter le groupe initiateur de l’ICE, de réfléchir au truc et de donner un avis. La Commission Européenne peut répondre “on ne fera pas votre truc, GTFO LOL”, mais cela doit être accompagné d’arguments détaillés.

C’est là où je voulais en venir. Je vous invite à signer l’ICE pour le Revenu de Base Inconditionnel, afin de réfléchir à cette technique d’optimisation du bonheur humain. Pour en savoir plus, pour des infos pratiques et concrètes, et pour finalement signer en ligne, ça se passe par ici : http://revenudebase.info/initiative-citoyenne-europeenne/

Si vous pensez que c’est une idée de merde parce que <pleins de raisons>.

Le Revenu de Base Inconditionnel modifierait en profondeur notre façon de nous comporter en société, en modifiant notre rapport à l’argent, au travail et aux autres. C’est pourquoi, il suscite beaucoup de réactions, parfois assez fortes, de refus ou d’acceptation.

Les raisons de refuser cette idée sont assez diverses, mais on retombe souvent sur les mêmes. Des gens les ont alors rassemblées, et y ont opposés des arguments pour refuser ce refus. Je vous laisse quelques liens à ce sujet. Rassurez-vous, le propos y est bien plus concret que la réflexion nuagesque que j’ai faite en début d’article.

“Les chômeurs vont jouer à la Playstation”
http://revenudebase.info/2013/04/revenu-base-pas-outil-lutte-contre-chomage/

“C’est une idée libérale / de communiste”
“Cela poussera les gens à l’oisiveté”
“Plus personne ne voudra effectuer les tâches ingrates”
“Le revenu de base va provoquer de l’inflation”
“C’est une idée utopiste”
“C’est impossible à financer”
“L’état est déjà très généreux en France, ça ne va rien changer”
“L’immigration va encore plus augmenter”
“La société n’est pas prête, il faut d’abord réformer le système”
http://www.tetedequenelle.fr/2011/04/mauvaises-raisons-revenu-de-vie/

It prints money !

Si vous pensez toujours que c’est une idée de merde.

C’est votre droit. Et si ça se trouve, c’est vous qui avez raison.

Mais même dans ce cas, je vous invite à signer l’ICE. Celle-ci n’oblige pas l’Europe à instaurer le Revenu de Base. Elle oblige à réfléchir à l’idée du Revenu de Base.

Si c’est une idée de merde, les gens de la Commission Européenne auront tôt fait de s’en apercevoir, car ils sont certainement plus calés que moi en économie, géopolitique, psychohistoire et autres. Ils pourront alors expliquer à tout le monde, et avec des arguments valables, en quoi c’est de la merde. Si c’est le cas, je promets de ne plus embêter personne avec cette idée. Une toute petite signature en échange de votre tranquilité future, ça vaut le coup non ?

Le bonheur vaincra !

flattr this!