PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Tu m'en veux pas je vais pas touitter

samedi 17 décembre 2016 à 11:40

C'est l'histoire de Guillaume Champeau, ancien fondateur de ratiatum, ancien vendeur de Numerama, actuellement travailleur chez Qwant qui raconte qu'en passant dans le rayon des grandes surfaces, son fils de quatre ans n'ose pas lui demander une poupée. Vous savez ce que c'est les clichés ont la peau dure, les petites filles ça joue à la poupée, les garçons à la guerre, la fille c'est rose, le garçon c'est bleu. Et comme c'est vachement mignon, il le touitte, et comme la touitosphère est la poubelle de l'internet, des racistes, des homophobes, des planqués derrière leurs 140 caractères, derrière leur petit anonymat, curieusement Guillaume se voit insulter lui et son fils par tous les propos homophobes de la planète, car insulter un gosse de 4 ans c'est en gros le seul courage dont on sait faire preuve dans le réseau social, on n'a pas que des Snowden et des philosophes sur l'internet.

Dans la vie y a des choix à faire, Guillaume lui, décide d'en faire un article, une manière comme une autre de dénoncer et de faire connaître son compte medium, ça marche plutôt bien puisqu'on a une petite médiatisation, son compte twitter se porte toujours très bien, merci pour lui. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, j'ai quand même la curieuse sensation que continuer à posséder un compte twitter c'est cautionner, utiliser c'est collaborer.

Dans ma France réac, un enfant de quatre ans qui se fait insulter, une innocence bafouée, c'est un car de CRS devant chaque maison des pourris qui tiennent ce genre de propos et une lapidation lente par des gosses de quatre ans avec des cailloux roses pour les filles ou pour les garçons. Alors vous m'excuserez ma bonne dame, je n'irai pas le twitter je ne collabore pas avec la misère de l'internet, je ne doute pas l'ombre d'une seconde que de tristes cons le feront pour moi sans même réaliser la bêtise de leur acte, faites sauter vos comptes twitter, allez sur diaspora*, enfin peut être pas sur diaspora*, faites votre blog, et modérez cet enfer avant que d'autres ne le fassent pour nous.