PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Merci le monde

samedi 28 janvier 2017 à 14:50

Vous le savez avoir la télévision à Saint-Pierre la mer c'est assez galère :

Les alternatives dès lors sont vraiment comptées sur les doigts d'une main d'un gars qui s'est fait couper les doigts, la clé TV orange ou un Raspberry PI avec KODI ou molotov.tv le temps que durera ce service. J'ai donc une clé TV d'orange et avec, un smartphone qui fait office de télécommande avec l'application qui va bien. Mercredi de la semaine dernière, l'application orange ne fonctionne pas, je traîne un peu le soir pour vérifier que ça vient de chez Orange et je pose le téléphone à sa place. Le lendemain matin, jeudi donc en pleine semaine, je descends parce que ça m'a gonflé la veille et je me rends compte que le smartphone n'est pas dans le salon. Je monte quatre à quatre les marches des escaliers, je dévisage mon gamin et dis le smartphone, maintenant. Je ne prends même pas le temps de faire tourner l'insultron paternel, je demande quand, et depuis combien de temps, entre une heure et trois heures du matin et depuis une semaine.

L'ambiance à la maison est pour le moins très tendue, les échanges peu cordiaux et j'ai expliqué que désormais quand on avait suffisamment d'astuce pour avoir ce genre de comportements, on en avait pour tout, il allait donc se débrouillait pour penser à tout, et gérer sa vie comme en grand ce qui pour un assisté n'est pas simple. Comprenez que ce qui me rend particulièrement furax c'est que l'épisode c'est la vingtième fois que ça se produit, que le dernier c'était il y a deux mois avec la 2DS, et qu'au bout d'un moment, fils ou pas fils, et bien merde, les enfants posent aussi des actes qui ont leurs conséquences, se fâcher avec son paternel en fait partie, j'ai trop pardonné, je suis à court de stock. Je continue de vider la maison des produits électroniques car on est malheureusement face à un cas de dépendance et que rendre au fur et à mesure, redonner, même aménager ça ne sert à rien, c'est comme un alcoolique des écrans, c'est binaire, l'alcoolique ne consomme pas avec modération, il ne consomme pas ou il se bourre la gueule.

Bien sûr, la logique c'est de se dire mais qu'est ce que j'ai fait au bon Dieu ? La logique c'est de se dire que tout est ma faute avec mes écrans partout dans la maison, oui mais en fait absolument pas. La nuit je dors, si je ne peux pas allumer l'ordinateur parce que j'ai des choses à faire comme m'occuper de ce traître et de sa soeur qui va avoir sa tablette vendue et qui suit les mêmes traces que son frangin, je fais à manger, je fais leurs devoirs, je les sors, je ne fais pas de l'informatique ou du jeu vidéo une priorité qui me grille la santé. D'ailleurs s'il suivait mon modèle, il se grillerait la santé au travail, des gens qui travaillent chez moi avec ma femme, c'est pas ce qui manque.

En fait c'est simple. Moi 14.5 ans, moi j'ai mes copains qui font absolument ce qu'ils veulent dans leur maison et c'est le cas, chez beaucoup de ses collègues c'est l'open bar le plus complet avec un accès libre, illimité aux appareils, aucune contrainte, avec une adolescence débile et sans recul, il a du mal à comprendre pourquoi nous vivons chez nous avec des limites, des impositions et que chez les autres c'est la fête. S'il fallait pousser la comparaison, mes gosses ont la sensation qu'on vit comme des mormons, s'ils ne le disent pas de façon explicite, ils ont le coup de poignard assez régulier pour nous rappeler ce qu'ont les autres, ce qu'ils peuvent faire, parce que vous le savez bien : ailleurs c'est forcément mieux.

Nous sommes donc dans le cas très précis de la minorité qui a raison face à la majorité qui a tort. Oui ce n'est pas rendre service à son gamin de le laisser toute la nuit devant youtube pour aller faire sa journée de travail. Oui ce n'est pas une bonne idée de payer des cigarettes à son gamin ou de le laisser se bourrer la gueule à 14 ans, oui. Et pourtant, je vois énormément de gosses qui sont dans ce cas, des enfants qui sont des enfants, et qui ont la sensation que la liberté c'est de pouvoir faire toutes les conneries possibles et imaginables avec des parents qui ont abandonné, qui tournent la tête, qui n'osent pas dire non, ou trop préoccupés par leurs propres problèmes et qui se disent que tant qu'on n'est pas à l'hôpital ou au commissariat c'est qu'on s'en sort finalement pas trop mal.

C'est inquiétant. Ce n'est pas inquiétant pour mes enfants à qui j'ai expliqué un système très simple c'est à dire qu'au bout d'un moment le parent sature et que contrairement aux autres qui n'ont pas le courage de faire sauter les téléphones pour de bon, comme dit le proverbe on peut tromper une fois mille personnes mais difficilement mille fois la même personne, si bien qu'au bout d'un certain nombre de fois la même erreur, le problème disparaît de façon définitive. Aucune gestion vis à vis des écrans, pas de problème, y a plus d'écrans. Mécontents du système ? Ah ben pas le choix, il faut ronger son frein jusqu'à ses 18 ans, aller gagner sa vie et se payer sa console, sinon accepter les règles qui sont posées. C'est inquiétant car si nous avons tous à un moment trahi nos parents, que nous n'avons pas respecté les règles du jeu, ce n'est plus un jeu de chat et de souris que j'ai la sensation qui se fait avec les gosses mais la gestion d'une révolte, une révolution.

Ces enfants rois, ces enfants qui vont péter les plombs s'ils n'ont pas le dernier iphone, s'ils n'ont pas le scooter à Noël c'est en train de devenir l'enfant majoritaire, et cet enfant explique aux poches d'enfants qui vivent encore dans la monarchie parentale qu'il faut faire la révolution, qu'il faut imposer sa loi. C'est inquiétant parce que mine de rien ces gosses qui avec le refus d'obéir de respecter les règles du jeu, refusent de la même manière de travailler, d'apprendre, de se faire un peu violence, seront à la tête du monde demain, seront parents et il va y avoir quelques conflits d'intérêts. Comment des êtres tellement égoïstes vont réussir à donner un peu d'eux mêmes à leur propre progéniture ? J'espère que je serais mort avant qu'on puisse voir les réponses.

Merci le monde de façon générale, car c'est grâce à ce nivellement collectif, consummériste, cet échange omniprésent qu'on récupère tous la même connerie à son domicile. Il est impossible de préserver son enfant de la bêtise, de la société, il est impossible pour un gosse d'échapper aux autres enfants qui expliqueront que pour en être il faut avoir fumé son premier joint à 12 ans, regardé du porno depuis l'âge de 9 ans, avoir les dernières pompes et le dernier téléphone à la mode. Néanmoins mon positionnement de parent reste tout de même simple, ma maison, mes règles du jeu que j'estime être justes et qui doivent être respectées. Si mes enfants ne comprennent pas qu'on a besoin de dormir la nuit, s'ils ne comprennent pas qu'il faut travailler dans la vie, s'ils ne comprennent pas certaines valeurs de bases qui ont encore du sens en 2017, la vie leur apprendra ce que je n'ai pas pu leur apprendre.

Tout commentaire qui ne me plaît pas n'apparaîtra pas sur le blog, étant de mauvaise humeur, épargnez vous des pavés que personne ne lira. En complément cet article sur les écrans connectés, qui me confirme qu'on va de plus en plus vers la fin du monde.

Ah ben tiens, ma fille débarque pour que je l'aide à faire ses maths, j'avais déjà donné pour le français ce matin, un magnifique weekend en perspective, encore heureux que ça innonde, ça donne pas envie de sortir.