PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Malena

vendredi 4 août 2017 à 20:18

Pendant la guerre de 39-45, Monica Bellucci alias Malena est une femme magnifique dont le mari est parti à la guerre. Elle est désirée par tous les hommes, et jalousée par l'intégralité des femmes. Les choses évoluent mal, on lui annonce le décès de son époux et tout se dégrade pour elle un peu plus, il serait difficile d'aller plus loin sans spoiler. Le film est assez intéressant sur deux points. D'une part il vu au travers d'un gamin qui devient un homme et qui devient fou amoureux, la passion dévorante, de l'autre, on a une femme qui a tous les malheurs du monde parce qu'elle n'a qu'un seul tort, être belle. A voir.

 

Tribute to Adrien Linuxtricks

vendredi 4 août 2017 à 20:10

Il faut que je me fasse un filtre pour arrêter de regarder Youtube et plus particulièrement ce qu'on fait en version Linux francophone. Il y a quelques années, j'étais dans le top 5 du crêpage de chignon à me bastonner par blogs interposés avec mes confrères de l'époque. Aujourd'hui à part quelques associations de gauchistes dont les légendaires taggliseurs qui ne réagissent même plus à mes billets et c'est une bonne chose, je bénéficie d'une certaine tranquillité que je vais malheureusement perdre avec cette brève en prenant partie, c'est ça d'être un justicier, il faut de temps en temps sauver l'internet.

Je ne suis pas fan de ce que fait que fait Adrien D. dans le sens où ses contenus ne m'intéressent pas. Je ne dis pas qu'ils ne sont pas intéressants, je dis tout simplement qu'ils ne m'apprennent rien. Toutefois, je reconnais au garçon des qualités qui me paraissent essentielles : le sérieux, le savoir vivre, le calme. Le pauvre Adrien est forcé de faire un post explicatif pour un simple problème de modération et de susceptibilité mal placée, je comprends de mieux en mieux pourquoi nos commentaires sont de plus en plus calmes, les abrutis ont débarqué en légion sur Youtube.

J'espère qu'il va s'accrocher, car il essaie d'apporter une visibilité à Linux Francophone sur un terrain que peu pratiquent, le monde de la vidéo et de Youtube en apportant un sérieux dont à l'heure actuelle ne sont pas capables les autres, cela permet au moins d'avoir quelques références. Ne serait-ce que pour cet apport, il mérite notre respect à tous et éventuellement qu'on le lâche un peu. Je vais d'ailleurs me permettre un conseil, un conseil gratuit et libre, se justifier ne sert à rien, la meilleure défense étant l'humour, la dérision et se rattacher à ce qui est important.

Il me paraît sincèrement aberrant que les gens ne soient pas capables de détourner le regard, je dois reconnaître que moi le premier, depuis le premier Loft avec Loana, j'ai une fascination pour le sordide dont j'arrive à me défaire en vieillissant, je ne regarde même plus Koh Lanta. Si mon blog, un autre, une chaîne Youtube ne vous plaisent pas, si on n'est pas dans l'illégalité et que vous n'avez pas votre de devoir de citoyen à exercer, je ne peux que vous inviter à détourner le regard. Un jour Voldemort dans son infinie sagesse entre deux billets sponsorisés a écrit que l'internet était suffisamment vaste pour tout le monde, je pense que c'est aussi vrai pour Youtube.

 

L’Inde dit non aux voitures autonomes

vendredi 4 août 2017 à 19:47

si on réfléchit, ça veut dire concrètement que l'Inde refuse le progrès. C'est comme si on s'était opposé à la voiture à la place du cheval. J'ai envie de dire, pourquoi pas ? Qui a décidé que le progrès était forcément synonyme de mieux être, de mieux vivre et qu'il fallait obligatoirement sauter sur la première avancée technologique qui passe. Il me paraît évident qu'à terme, l'Inde ne fait que reculer l'échéance, néanmoins c'est une façon de marquer sa souveraineté sur son territoire et je trouve que c'est important de montrer que le pouvoir politique a encore la possibilité d'agir face aux entreprises.

source

 

La quête de l'oiseau du temps

vendredi 4 août 2017 à 15:00

La première chose qu'il faut préciser avec cette bande dessinée, c'est qu'elle démarre en 1983 et que pour les gens qui sont habitués à une couleur informatisée, on a une couleur qui sort tout droit des années 70, psychédélique, brutale. Il est donc difficile pour un oeil qui ne connaît que ce qu'on fait depuis quelques années de rentrer dans cette bande dessinée, et pourtant ça en vaut la peine, on est face à l'une des meilleures histoires de la bande dessinée franco belge. Il faut quand même se dire que Letendre et Loisel ont inventé le concept de zombis bouffeurs de gens qui transmettent la maladie après morsure, bien avant resident evil. Nous sommes dans le monde d'Akbar, le Dieu Ramor a été enfermé depuis un bon moment, sauf que Ramor est bien parti pour en sortir et faire régner la terreur sur le monde. Le chevalier Bragon voit arriver à sa porte Pélisse, une jeune femme qui se présente comme la fille de Mara son grand amour de jeunesse et potentiellement sa fille. Ils vont partir dans une grande aventure, avec de l'action, de la baston et énormément d'humour.

La quête de l'oiseau du temps a marqué les esprits et il est bien normal que commercialement on cherche à gagner de l'argent dessus. Si faire une suite était difficile, faire un préquel était une évidence. On retrouve en effet dans les quatre premiers tomes des personnages qui ont un passif particulièrement lourd et il était "facile" d'imaginer le passé. Quatre tomes à l'heure actuelle particulièrement réussis, où l'on découvre l'intégralité des personnages plus jeunes, leur rencontre, leur destinée, pour donner le résultat qu'on connaît quand on a lu la première quête.

Indiscutablement l'une des meilleures bandes dessinées francophones.

 

Deux amis

vendredi 4 août 2017 à 11:20

Deux amis est un film avec Vincent Macaigne et c'est suffisant pour décrire l'ambiance. Vincent Macaigne est amoureux à la folie d'une fille qui travaille à la gare, elle ne l'aime pas. Avec l'aide d'un ami il va essayer de la retenir pour qu'elle passe la soirée avec lui, malheureusement elle est détenue à la prison avec une permission de sortie uniquement pour aller travailler, ne pas rentrer à la prison est donc très problématique. Bien sûr, l'ami ben c'est pas vraiment un ami et comme il est beau comme un Dieu grec, on se doute que le pauvre Vincent ne va pas faire le poids. Donc deux amis est un film de Vincent Macaigne qui fait du Vincent Macaigne, c'est particulièrement lourd, on reste pour essayer de voir ce qui va se passer à la fin, malheureusement rien de plus car il s'agit d'un film avec Vincent Macaigne.