PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Une tablette Android sans compte Google

dimanche 21 décembre 2014 à 08:00

A la maison nous avons deux appareils Android, deux tablettes, ma fille à qui j'ai créé un compte Google, et moi qui tourne sans. Il faut dire que nous n'avons pas les mêmes utilités, elle va installer toutes les applications débiles jusqu'à faire planter sa tablette, ce qui prouve que Windows n'est pas le seul concerné par la maltraitance des utilisateurs, pour ma part il ne s'agit que d'un outil de lecture que ce soit sur le web ou en pdf. Pendant des années on a considéré Microsoft comme l'empire du mal, que dire de la position de Google. Le play de Google où vous trouvez les applications, semble tellement évident, que les éditeurs de logiciels ne proposent même pas leurs propres logiciels au téléchargement ce qui signifie que la condition quasi sine qua non pour utiliser une tablette ou un smartphone android, c'est d'avoir un compte Google et par le fait d'être fiché, comme Google sait si bien le faire.

La grosse tablette pour papa, la petite tablette pour la présidente du syndicat des enfants

Pour vivre son Android pas si mal, déjà je pense qu'il ne faut pas être dans le besoin d'un grand nombre d'applications, et puis il y a quelques astuces, comme l'utilisation du market F-droid. C'est un market qui ne propose que des logiciels libres, j'y récupère pour exemple Firefox, le client owncloud que je synchronise avec mon serveur à la maison. Il est à noter que c'est un luxe, l'interface de Owncloud est totalement responsive design si bien qu'on peut passer même par son téléphone et cela reste parfaitement lisible. J'écris que c'est libre car on lit partout que c'est libre. Liberté et Android c'est peut être un peu plus compliqué que ce qu'on peut penser, on pourra certainement dire que c'est mieux que de passer par le play de Google.

Il est aussi possible pour nous Linuxiens de télécharger des fichiers apk depuis le programme GooglePlayDownloader de Tuxicoman. La procédure est la suivante :

Dans les logiciels que j'utilise, me paraissent incontournables ES Explorer qui est un explorateur de fichiers vraiment puissant qui gère bien évidemment toutes les commandes qu'on peut attendre de ce style de programme : copie, suppression, renommer etc ... Perfect Viewer et son plugin de lecture des fichiers PDF. Il s'agit d'un logiciel de lecture spécialisé dans la bédé capable de traiter les formats CBZ/ZIP,CBR/RAR,7Z/CB7. Il a l'intérêt d'être particulièrement léger, de savoir adapter la page à l'écran et de ne charger que page après page ce qui fait qu'il ne sature par la mémoire de la machine, le changement de page est alors assez fluide.

Vous ne verrez certainement pas d'autres billets sur le blog en ce qui concerne Android et pour ça je peux remercier la fondation Mozilla. Je suis en effet dans l'attente d'un appareil alternatif, avec peut être FirefoxOS embarqué dessus ou pourquoi pas une distribution Linux au travers d'Ubuntu Touch, même si j'ai plus d'espoir dans le premier. La fonction unique de cette tablette c'est la lecture comme vous l'aurez compris, j'ai acheté un appareil au format ipad c'est à dire 9.7 pouces, c'est ce qui me parait le plus adapté. La tablette qui n'a même pas un an je pense et qui était à l'origine un remplacement d'un appareil qui a mangé le sol présente des signes anormaux de fatigue, je pense du côté de l'accéléromètre où j'ai l'écran qui commence à s'agiter et parfois partir dans tous les sens. Sur les 4 dernières années je pense, j'ai été possesseur d'une tablette carrefour CT1002 payée 200 €, une clust qui a prix le carrelage à 100 €, ma Hannspree HANNSpad à 100 €, la tablette de ma fille à 70 € si bien qu'on n'est pas loin d'un budget de 500 € tablettes. On voit ici le véritable problème de ces appareils, j'ai regardé les écrans pour le clust, introuvable, la CT1002 irréparable, la tablette est bien le symbole de l'appareil jetable qui ne se répare pas, notamment lorsqu'on sait parfois que pour gagner de la place et de l'argent on colle certains éléments ou on les soude. Il n'empêche que pour la lecture on a rien fait de mieux, je paierai peut être mon prochain appareil plus cher s'il en vaut la peine et cela passera nécessairement par un système d'exploitation non android.

Il est toutefois à noter en cette période de Noël que si vous désiriez acheter une tablette à un enfant, je ne peux que vous inviter à ne pas acheter de tablette spéciale enfant. Je préconise un appareil Android, et n'y voyez pas un paradoxe. Les tablettes pour enfant sont des produits qui sont souvent d'ancienne génération et qui vont donner une expérience catastrophique pour les gosses qu'il faudrait arrêter de prendre pour des idiots notamment lorsque les interfaces de tablettes sont déjà simplifiées à l'extrême. L'année passé, les dalles étaient encore résistives, c'est dire la mauvaise qualité de ce type de produit. Sous prétexte d'un environnement éducatif, de contenus pédagogiques, l'addition est particulièrement salée. Il vaut mieux faire démarrer un enfant sur ce qui est le standard actuel et prendre le temps de choisir les applications qui vont bien, vous aurez non seulement un meilleur hardware mais un enfant qui apprendra plus vite et mieux.

Culpabilise moi

dimanche 21 décembre 2014 à 08:00

On a vu dans l'article sur la monétisation que parmi les sources de revenus les plus importantes pour les gens qui veulent laisser gratuit c'est la publicité. Malheureusement comme personne ne sait faire dans la demi-mesure, les sites internet ont largement abusé sur les quantités de publicité présentes sur les sites pendant que les internautes ont découvert les adblockeurs et ne laissent absolument rien passer. On m'a fait remarquer par mail que pour certains ce n'était pas tant la quantité de publicités qui étaient gênantes mais le fait d'être traqué par celle-ci qui posait problème, l'affaire Snowden étant passée par là. Je me permets de citer Alterlibriste dans ce commentaire laissé sur diapsora à propos de mon dernier billet : cette attitude est très ancrée dans nos traditions judéo-chrétiennes : on sent que bloquer les pub est un péché envers ceux qui ont fait le site et on se rachète en le débloquant pour les sites que l'on aime. Au départ le propos m'a fait marrer parce que mélanger la religion ou les traditions avec les adblocks, je trouvais ça un peu tiré par les cheveux mais avec le recul on est en plein dedans, la culpabilité :

Une culpabilité qui va se décliner sous plusieurs formes, l'humour, la pleurnicherie, le futur sombre et désormais l'agresse. Il n'y a pas que dans la pub qu'on adopte ce positionnement mais désormais dans le don.

Malgré ce que je lis sur la quadrature du net je n'ai jamais compris son action de façon palpable, vous m'excuserez c'est mon côté limité. L'april, par exemple cette année a fait au moins une pétition pour libérer les formats dans l'éducation qui a eu une certaine visibilité, Framasoft quant à elle avec sa campagne degooglisons-internet a été particulièrement relayée et suivie, il faut dire que les quelques permanents de Framasoft ont mouillé le maillot pour donner des interviews, on a vu la création de milliers de comptes framasphere, des gens tentent de se libérer de certains logiciels privateurs, de réseaux sociaux espions et peuvent le faire par les services que propose gratuitement Framasoft. La démarche n'est pas dans la culpabilité, la démarche est dans l'action, je suis désormais moi-même lié à framasoft par le biais de mon compte framasphère et je vais voir à poser un don plus régulier pour l'association qui m'offre ce service. Donc je ne sais pas ce que fait la quadrature du net, je ne sais pas ce que fait non plus l'Aful d'ailleurs, mais voici ce que pense de moi le président de la quadrature : Apparemment, à part les 2000 personnes qui ont déjà fait des dons à La Quadrature cette année, quel que soit leur montant, les autres ne sont pas au courant ou bien s’en foutent. Pourtant on a fait des efforts bien plus importants pour que vous le sachiez cette année. Si encore vous étiez occupés à diverses insurrections de l’esprit et du corps on pourrait comprendre, Mais non, c’est juste la déprime molle, les courses de Noël et profiter du réchauffement climatique à l’approche de l’hiver. Alors, il faut qu’on sache en tirer les leçons. L’internet raisonnablement libre, la capacité de chacun à s’y exprimer, à y créer son ou ses identités, à y tisser des liens et agir, les moyens d’échapper au moins en partie à la surveillance, la promotion des valeurs du partage contre l’économisme autiste, ce n’était qu’une manie pour quelque geeks mal dégrossis. Alors on se taille, on vous dira où dès qu’on saura.

La quadrature va mal, peine à boucler son budget, et il n'y a aucune remise en question de la part de son président quant à la visibilité de l'action, alors on préfère mieux faire la stratégie de la culpabilisation qui consiste à menacer de suicider l'association si elle n'obtient pas rapidement les ressources dont elle a besoin pour une action que je ne comprends pas. Le propos est quand même assez fort, sacré jugement de valeur qui revient à traiter les gens de gros cons sans engagement qui sont trop occupés par les courses de Noël. Ils vont être contents les gens investis dans les associations caritatives qui vont passer ce même Noël à donner à manger aux gens qui crèvent de faim ou ceux qui animeront la soirée auprès des gens seuls. Que penser du Téléthon où des millions de gens ont montré une action concrète pour vaincre une maladie qui fait mourir des milliers d'enfants chaque année. Je fais dans le pathos de façon volontaire, juste pour illustrer le fait que c'est facile de culpabiliser et qu'il y a certainement des causes qui méritent d'être davantage défendues que la quadrature du net. Agresser les gens pour avoir de l'argent, ça va marcher quelquefois mais pas éternellement, d'ailleurs ce coup-ci c'est encore passé, mais pour combien de temps encore ?

Le don évolue car aujourd'hui le don ne s'arrête plus à l'oeuvre charitable, le don entre en compétition désormais avec le projet qui se traduit par le crowfunding. On a vu apparaître mymajorcompagny qui a permis par exemple au chanteur Grégoire de se faire connaître, toi plus moi et tous ceux qui sont seuls écrites pour les utilisateurs de logiciels libres, un cas particulier puisqu'il y a eu retour sur investissement, et depuis c'est l'explosion du système. Tout le monde y va de son projet à financer, qu'il soit culturel ou de la création d'un objet, tout le monde en veut à votre argent, même les sportifs qui peinent à se financer. Je regardais ce joueur de tennis qui pour 200 € permet de taper la balle avec lui. Le cas du sportif est d'ailleurs intéressant, j'écrivais plus haut que j'avais besoin de palper l'action pour la comprendre mais aussi d'en mesurer l'efficacité. Le joueur de tennis, je le vois taper la balle, je vois s'il a du potentiel si je m'y connais un peu, et je me dis que j'aimerai bien que ce gars qui me parait plutôt sympa, qui a un bon coup droit, puisse tenter sa chance alors je vais payer.

Vous voulez mon argent, vous êtes désormais dans l'obligation de m'expliquer ce que vous allez faire avec. Seules aujourd'hui certaines institutions caritatives peuvent se permettre de ne pas avoir à justifier de leur action car elles sont tellement ancrées dans le patrimoine français qu'il parait évident qu'elles vont faire le bien avec l'argent qu'on leur donne. Quand on n'a pas cette aura, il est normal de se soumettre désormais à cette pratique pourtant si évidente, d'expliquer ce qu'on va faire de cet argent si rare et que tout le monde réclame.

Cep par mail me disait que je n'avais rien précisé sur le site quant aux éventuels dons sur la page, à propos du site, je viens de rajouter que j'acceptais le don en matériel pour faire des tests.

Astuce : tester des disques durs avec GSmartControl

samedi 20 décembre 2014 à 22:45

GSmartControl est un outil disponible dans les dépôts qui permet de tester les disques dur comme on a l'habitude de le faire avec des outils dédiés, je pense à Seagate. Comme on peut le voir sur les captures d'écran ci-dessous, le disque dur ne passe pas le test rapide, il est donc bien mort. On regrettera que l'outil ne propose pas de formatage de bas niveau.

Astuce : Angry IP Scanner pour scanner graphiquement les adresses d'un réseau

samedi 20 décembre 2014 à 22:31

Au lycée, il peut m'arriver d'avoir besoin de trouver rapidement les adresses IP des appareils connectés et surtout les non connectés, cela me permet par exemple de vérifier rapidement quels sont les appareils à IP fixe du genre photocopieurs qui sont tombés en carafe. Plutôt que de pinger 255 adresses, j'utilise Angry IP Scanner qui comme on peut le voir a une interface particulièrement simple et efficace. Le logiciel est téléchargeable sous forme de deb.

Astuce : Faire son serveur jabber personnel en moins de 5 minutes

samedi 20 décembre 2014 à 22:12

Si certains services sont la croix et la bannière à installer, je pense notamment à Diaspora, d'autres s'installent en à peine quelques minutes et ont du sens. En effet, jabber qui est un protocole de communication utilisé par exemple par Google, est particulièrement simple à installer, de plus j'ai essuyé les plâtres pendant quelques temps avec de grands serveurs comme jabber.org ou jabber.fr très régulièrement en carafe si bien qu'il n'est pas une mauvaise idée d'être autonome surtout pour ne gérer qu'une seule identité, la sienne. Il existe plusieurs serveurs Jabber, prosody est le plus simple, puisqu'il ne nécessite que deux lignes de configuration.

La configuration du client ne pose aucun problème particulier, on n'oubliera pas de faire pointer le serveur de connexion sur l'adresse IP du serveur.