PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

pi2 première passe : bureau ?

samedi 14 mars 2015 à 21:15

Après de nombreuses péripéties j'ai réussi à récupérer mon Raspberry deuxième du nom. J'ai donc acheté un boitier, le pi 2, une alimentation qui envoie du 2A préconisée pour l'appareil pour un total de 62.74 €. On notera que j'avais déjà la micro-sd et le cable HDMI si bien qu'on se rapproche gentiment des 80 € si on veut investir pour avoir la totale. Il me semble, je pourrai comparer avec le modèle B que j'ai au lycée ou avec les photos que j'ai pu faire que la carte est plus petite. Le boîtier est bien fait, par contre je me suis fait piéger au premier coup, il faut passer la carte sous les encoches plastiques puis les clipser dans les deux autres pour bien le positionner. J'ai insisté sur les photos sur la taille mais aussi sur le port micro-sd et sa position, c'était un point de fragilité pour l'appareil, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Je trouve le boitier meilleur que celui que j'avais acheté en plexiglas transparent, le petit logo dessus de plus, c'est sympa.

Contrairement à l'habitude j'ai fait de la vidéo, je devrai arrêter d'ailleurs tellement c'est n'importe quoi et surtout tant la qualité est déplorable. J'ai fait ça avec le ZTE OPEN C, ceux qui avaient encore des doutes sur la piètre qualité de l'appareil de ce point de vue sont désormais confortés. C'est en fait la manière la plus intelligente que j'ai trouvée pour que tout un chacun puisse voir si les temps de chargement sont supportables ou non. Les gens qui ont connu le pi premier du nom auront forcément un avis biaisé, il est donc nécessaire de comparer avec des machines de production existantes. Pour ma part c'est plus lent que mon brix et que mon portable Asus X201E, c'est largement plus rapide que Lordi de la région première version ou les netbooks à 1 Go de RAM de mes collègues, machines passées sous Xubuntu. 

La question c'est est ce qu'on peut l'utiliser pour le bureau. Oui c'est possible, mais il faudra se demander si c'est pertinent. Si les performances pour le desktop sont correctes, cela signifie qu'on peut utiliser la machine pour la réalisation d'un affichage digital plus performant que ce qu'on a actuellement et certainement une véritable utilisation serveur owncloud, cozycloud et d'autres solutions qui étaient jusqu'à maintenant inabordables. La pertinence c'est de se demander si ça vaut le coût d'aller ajouter une carte de 64 Go pour un minimum de confort et d'arriver à des tranches de prix qui frolent celles de l'occasion. Comme je le mentionne de plus dans la vidéo, si on veut faire bien il faut acheter un support vesa pour positionner et enfermer le pi à l'arrière de la télévision pour éviter notamment les vols si on compte utiliser ce type d'appareil dans une salle de classe ou un point public. Autant d'options supplémentaires pour arriver à un prix de plus en plus onéreux alors qu'une tour d'occasion quant à elle va pouvoir donner plus. 

Il faut réfléchir à l'usage qu'on souhaite faire du pi. J'ai besoin d'un appareil discret qui va se loger à côté de la télé et qui n'a pas besoin de stockage puisque il ira se servir à travers le réseau. Pour un hébergement web pour faire de l'auto-hébergement pourquoi pas, en outre pour un poste bureautique complet, un serveur de fichier, je pense que ce n'est pas forcément judicieux. 

Pour en revenir à l'appareil, c'est certainement ce que la communauté attendait depuis un moment, une machine vraiment plus puissante.

J'installe gratuitement Linux, une si bonne idée ?

jeudi 12 mars 2015 à 19:00

Je fais de moins en moins de prosélytisme pour Linux et pour les logiciels libres, en fait j'évite de plus en plus de parler d'informatique. Toutes les installations que je fais pour Linux sauf contexte travail où j'ai migré de force des collègues qui ne savaient pas gérer Windows et qui me donnaient énormément de travail à faire, c'est à la demande des personnes qui connaissent l'environnement, je rappelle en effet que mes élèves sont sous Linux sur les postes de la salle informatique. L'an dernier une de mes élèves m'avait demandé la migration, elle prenait des virus en pagaille, ne s'en sortait pas, je l'ai passée sous Xubuntu. Sur l'intégralité de sa promotion, elle a le seul ordinateur qui marche, avec des choses assez spectaculaires d'un point de vue destruction hardware pour une moitié des élèves où les ordinateurs sont physiquement détruits. Aujourd'hui une de mes élèves avait son lordi dans le sac et m'a demandé la même chose que sa copine sans connaître le nom, au moment où j'écris ses lignes je bascule son ordinateur sous Xubuntu 14.10.

Dans certains forum on voit les gens qui marquent le nombre de "conversions" qu'ils ont pu réaliser, un peu comme les pilotes pendant la guerre qui notaient le nombre d'avions abattus sur la carlingue de l'appareil. Je faisais partie de ces gens, à une époque pétri d'orgueil qui pouvait expliquer que j'ai fait des dizaines et des dizaines de personnes, aujourd'hui je pense différemment et je peux vous donner quelques éléments avec un peu de recul.

Aucune des personnes que j'ai migrées n'a compris la philosophie du libre, n'a contribué d'une façon quelconque au libre, ne comprendra jamais, ne contribuera jamais. Comme je l'ai souvent expliqué, les gens que j'aide ne comprennent rien à l'informatique technique, si on doit rajouter une part de philosophie on est à des années lumières. Il est d'ailleurs intéressant de voir cette demande, un système sur lequel ils ne peuvent pas tout faire, un système plus limité, c'est quasiment une demande d'enfermement. C'est un pied de nez que je m'offre face au discours du moment, on a besoin de limiter les Michu pour les libérer de leur méconnaissance et de leurs problèmes informatiques, paradoxe ?

Aucune des personnes que j'ai migrées ne s'est investie dans Linux et dans le logiciel libre en terme de compréhension. J'ai un gamin qui a réussi à supprimer son panneau Xfce, il n'a pas cherché 4 secondes sur internet et puis quand même il ne sait pas qu'il est sous Xubuntu et encore moins sur Xfce, comment aurait-il pu trouver ? Les élèves ou les gens de façon générale se contentent d'utiliser les logiciels que j'ai installé, cela ne leur viendrait pas à l'idée d'aller installer d'autres logiciels alors qu'aujourd'hui on n'est plus avec un synaptic austère mais bien avec un outil de gestion des applications qui fait penser à un market. Les conséquences sont multiples, la machine restera figée, s'il y a le moindre problème ils ne sauront pas quoi faire, s'ils vont chez le réparateur qui n'aura certainement pas les compétences, il mettra donc une licence pirate Windows comme c'est souvent de circonstances. Comme ces enfants vont grandir, quitteront l'école, feront leur vie plus loin, ici ou ailleurs il est important d'avoir un réseau solide de parrains Linux pour pouvoir garantir l'entraide telle que nous la concevons.

Je bosse gratuitement et je vole quelque part le travail des sociétés de prestation par ce "travail". C'est suite à une discussion avec Philippe Scoffoni qui m'a éclairé sur ce point, je pense qu'il a raison. Nous sommes dans le cas particulier de l'ordinateur de la région, les enfants sont propriétaires de la machine et font à priori ce qu'ils veulent avec. Ce qui est intéressant dans la démarche c'est que la petite a fait comme on lui a dit, la réinitialisation du système mais la machine n'est toujours pas fonctionnelle. Ici je ne vole donc personne mais j'ai déjà réinstallé des ordinateurs personnels sous Linux sans demander un centime conformément à ma philosophie, étant donné que je ne facture plus, je n'installe pas de Windows ou ne répare pas de Windows chez les particuliers. Les gens vont donc parfois avoir cette démarche, passer sous Linux plutôt que de passer chez le réparateur qui selon les cas et les sociétés vont  se voir proposer une prestation de 50 € à 150 € et plus s'il s'agit de décontamination, de réinstallation avec ou sans les données personnelles de l'utilisateur. Je fais toutefois jouer la carte ici de la solidarité, ma fameuse informatique solidaire, la majorité de mes élèves n'ont pas les moyens d'aller chez l'assembleur.

Est-ce qu'il est opportun de migrer des gens sous Linux ? Je ne sais plus. A une époque je vous aurai dit bien sûr, c'est une évidence, libérer les gens c'est leur facilité la vie, aujourd'hui je serai beaucoup moins affirmatif. La différence radicale qu'on a entre Windows et Linux pour l'utilisateur c'est certainement deux points :

Pour le reste, on ne libère en rien l'utilisateur qui ne s'investissant pas dans la philosophie, ni dans le système d'exploitation sera d'une part inutile pour la communauté à part d'un point de vue statistique, et qui restera enchaîné à son "installateur" qui travaille gratuitement. Je n'invite pas à arrêter les installations chez les particuliers surtout si c'est un acte solidaire, je me contente juste de souligner que ce n'est pas un but en soi, et en aucun un acte libriste au sens technique où nous l'entendons.

Kubii : première et dernière commande

jeudi 12 mars 2015 à 16:01

Je ferai un édit du message dès que j'aurai récupéré le colis, en gardant espoir que si le colis est au point relais, alors il est au point relais.

Cozycloud avance

mercredi 11 mars 2015 à 11:41

L'actualité ne vous aura pas échappée Tristan Nitot rejoint l'équipe de Cozycloud. Il y a chez Cozycloud ce qui manque dans la plupart des projets libres, de l'ambition, une volonté affichée d'être professionnel, de la communication et maintenant une image, Tristan Nitot ce n'est pas rien, ça buzz sévèrement sur la toile et c'est bien mais ce n'est pas suffisant. De façon asynchrone j'ai refait un article sur Cozycloud plus neutre en fin 2014 à la réouverture du blog. J'avais été largement plus virulent à l'époque de feu blog-libre sur la partie technique et sur ce que j'avais qualifié de publicité mensongère à savoir la possibilité de faire tourner Cozycloud sur un raspberry pi de première génération. Quand Kubii voudra bien tenir ses engagements et m'envoyer ma commande qui n'a que deux semaines de retard, je vous ferai un retour sur ce que ça donne dans la version 2 mais c'est une autre histoire.

Avant de tirer à boulet rouge, revenons sur l'aspect positif de mon titre, Cozycloud avance et pas seulement parce qu'il se prend Tristan Nitot comme commercial mais surtout parce qu'il incorpore désormais un client mail ce qui n'était pas le cas pour l'instant. En image on voit qu'il y a tout ce qu'il faut dans un client mail moderne, ça fonctionne sans aucun problème, Cozycloud prend donc un tour d'avance sur Owncloud son "principal concurrent". Entre guillemets bien sûr car la concurrence dans le monde libre, le monde merveilleux où tout le monde s'aime, n'existe pas, mais si demain vous devez choisir un cloud personnel vous ferez certainement le choix de prendre Cozycloud ou une solution à base de Owncloud, il n'est donc pas anormal de comparer les deux programmes.

de bien belles communications endiablées avec Orange

Chez Owncloud il est aussi prévu un client mail, il est tout de même important de préciser que Cozycloud se concentre sur le Cloud personnel ce qui finira par poser des problèmes à terme alors que Owncloud permet la manipulation des utilisateurs. Problèmes évidents, le cloud pour moi tout seul n'a pas de sens, je vis en famille, le cloud chez moi se fait pour quatre. Problème d'autant plus important que la consommation en ressources de Cozy est considérable, un minimum de 1024 Mo de Ram pour faire tourner 6 applications, on est donc très loin du vieux serveur sur lequel on va coller un Owncloud dessus. Pour exemple sur ma machine Ipfire qui fait donc proxy familial avec Squid, Owncloud et d'autres bricoles dessus, je n'excède pas les 600 Mo de RAM, quatre personnes, quatre machines ?

Donc un problème de construction, un problème de poids ce qui entraîne un problème de philosophie pour le reconditionnement de vieux ordinateurs et un problème de nombreux bugs. Cozycloud se casse en 3 minutes, sans chercher, on trouve des anomalies à la pelle.

Le projet Cozycloud est intéressant, important et pour de très nombreuses raisons. On a besoin d'alternatives à Owncloud qui est en train de cannibaliser le secteur. C'est un projet imparfait mais qui a du sens et de l'ambition. C'est un projet français qui a besoin d'aide au moins en retour d'anomalies car je me dis que des choses aussi énormes ne passeraient pas s'il y avaient plus de béta testeurs. Je ne peux que vous inciter à faire des tests et vos remontées d'anomalies chez des gens franchement polis et pro ce qui nous change de certaines communautés Linux. J'ai commencé pour ma part dans le forum, je vous invite à en faire autant.

OH MON DIEU !!! ublock est dans les dépôts officiels de Mozilla.

mardi 10 mars 2015 à 18:42

Citation Cyrille BORNE : A part ublock qui n'est pas dans le market d'extensions, toutes les extensions que j'utilise le sont, chez ublock si on est malin quatre secondes on validera l'extension. En fait elle l'était depuis le 20 février, c'est un lecteur qui vient de me l'écrire ce qui signifie bien que le coup des signatures c'est vraiment n'importe quoi. Je pense sincèrement que toute personne qui ne fait pas d'extension bizarre, illégale, nuisible, une extension qui n'a rien à cacher pour reprendre l'expression consacrée n'a aucun intérêt à ne pas figurer dans le market de Mozilla.

Vivement la prochaine occasion qu'on puisse cracher sur la fondation Mozilla et continuer surtout à ne rien faire !