PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Midori à l'essai (48 heures)

dimanche 9 août 2015 à 08:00

Hier j'ai voulu faire un tour sur Qwant. Qwant c'est le nouveau moteur de recherche qui fera tomber Google ou pas, ce qui m'intéressait surtout c'était son portail de news, nouvelles infos, RSS tout ça. Page blanche dans iceweasel. Je n'ai qu'un module dans iceweasel c'est ublock, je désactive, ça ne marche pas mieux, je teste avec deux navigateurs que j'ai sous la main, Vivaldi et Chromium, les deux passent sans problème. Ca me gave, l'actu Mozilla me gave, je suis gavé, j'installe le navigateur Midori

Midori c'est le navigateur qu'on embarque de façon systématique dans les distributions légères. Le principal reproche que je ferai à ce navigateur c'est que pour l'essayer depuis quasiment ses débuts, il n'a jamais marché. Incapable d'afficher des pages web, j'ai le souvenir de dotclear ou de Wordpress c'est dire que ça commence à dater, où on avait la moitié du texte. Chaque version apporte un mieux, mais de façon régulière cela reste décevant et on finit par toujours revenir déçu et angoissé sous Firefox / Iceweasel tout en regardant du côté de Chromium et puis on se dit, non pas Chromium. 

La première chose que je fais quand je change de navigateur c'est dans un premier temps récupérer mes bookmarks et ma page d'accueil. Pour les bookmarks, pas le choix, il faut faire un export en html, j'ai planté deux fois le navigateur pour arriver à les avoir. Il faut dire que 1) Midori a été retiré des paquets debian, je n'ai pas regardé pourquoi, 2) j'ai installé le paquet 5.10 d'Ubuntu parce que seul le 5.09 était disponible, je risque de me mettre à compiler c'est donc assez instable, il m'arrive d'avoir des fermetures inopinées du navigateur mais je pense que j'en suis la cause. Pour la page d'accueil, midori intègre un speeddial, vous pouvez modifier la configuration dans /home/nomduhome/.config/midori/speeddial où vous avez un truc du genre [settings] columns=3 et rows=3 que vous pouvez augmenter. Sauf que ça marche mal, il en affiche 9 de base quel que soit le nombre que vous mettez et en fait une case grise est cachée en bas, il faut passer en plein écran pour alimenter le lien et passer à 4 et 4, ce qui donne l'écran suivant : 

J'ai testé donc ces sites qui sont les principaux sites que j'utilise, j'ai eu un problème sur ipfire et sur le stockage des certificats SSL, il faut lancer export `gnome-keyring-daemon –start`et ne pas oublier de le mettre au démarrage, après ça passe. Je n'ai pas eu besoin de chercher bien loin, tout est consigné dans le wiki. Le seul site qui n'a pas fonctionné c'est pronotes qui plante sur un javascript, ça pourrait faire la joie de mon fils mais je vais garder le fameux navigateur de secours. 

J'ai passé donc mes 48 premières heures sous Midori et je n'ai rien à signaler, ça fonctionne. Dans l'ordre ou pas :

Alors effectivement 48 heures vous me direz que c'est dérisoire et que mon super pouvoir de Cyrille BORNE c'est de dire que peut être le même billet à 72 heures racontera l'inverse de ce que je raconte aujourd'hui, pas grave, on a l'habitude. Mais en même temps 48 heures c'est facilement 45 heures de plus que mon record précédent avec ce navigateur, c'est un exploit. 

Je ne sais pas quand je ferai le prochain article, mais il viendra, quand j'aurai compilé certainement, résolu quelques problèmes, un peu avancé. Pour l'instant j'ai l'espoir de virer le lourdeau Firefox de mes ordinateurs. 

ahmath3d pour insérer vos figures en 3D dans Writer

samedi 8 août 2015 à 14:00

Je pestais assez sauvagement la dernière fois sur l'incompatibilité de dmaths avec la dernière version de Libreoffice qui n'est plus la dernière puisque la 5 est sortie, je ne l'ai pas encore installée sur ma debian, trop de travail actuellement pour s'amuser à passer sur cette nouvelle version majeure. On m'a fait remarquer qu'il était aussi possible de récupérer la dernière version par un lien obscur vers un site allemand, le développeur de dmaths a décidé comme modèle économique de faire une adhésion de 10 €, pas la mer à boire. Dans ma vision du logiciel libre, cela ne passe plus, je l'ai fait par le passé mais je ne le ferais plus, d'autant plus qu'il est urgent que cette version sorte étant donné que cela fait plusieurs mois que dmaths est planté et donc bloque des utilisateurs qui n'ont qu'à passer à Latex ou Microsoft, rayez la mention inutile. 

J'ai téléchargé la version 5, décidément on en sort pas, de geogebra qui gère les objets en 3D et c'est franchement moche, j'ai donc fait une recherche dans les extensions de libreoffice pour voir si on trouvait quelque chose. En fait dans dmaths vous avez un module du nom de ahmaths3D qui permet de créer des objets 3D franchement propres et en quelques clics de souris. Il se trouve que ce module est intégré dans dmaths mais vit sa vie séparément comme vous pouvez le voir sur le site de son auteur, merci à lui. 

Windows 10, Microsoft abuse

samedi 8 août 2015 à 08:00

L'arrivée de Windows 10 a d'abord été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme, les chiffres de migration en tête, on est rapidement passé à une phase de bashing. On a du justifié, du moins justifié, on a pu voir circuler notamment le fait qu'il fallait payer 15 € pour avoir un lecteur de DVD, c'est totalement anecdotique puisque VLC fait l'affaire, il s'agit plus de montrer le côté mesquin peut être de cette migration annoncée comme gratuite. On peut évoquer de la même manière le passage en force de Edge alors que Microsoft s'est quand même pris il y a quelques années un procès mémorable qui lui avait valu l'imposition du ballot screen permettant de choisir son navigateur pour éviter la situation de position dominante. Je pense que Microsoft prend un risque mais c'est peut être un coup de poker, se faire oublier, jouer la montre, dans tous les cas le temps est l'ami de Microsoft dans cette situation où les gens pourront découvrir et utiliser son navigateur au détriment des autres. 

Le problème de fond c'est la collecte des données personnelles mais en fait ce n'est pas le coeur du problème. Le coeur, c'est le problème de la collecte des données personnelles alors qu'il y a compensation financière. En effet, vous pourrez me rétorquer qu'on est sur la base de la migration gratuite et qu'il n'est donc pas anormal que Microsoft fasse son beurre quelque part, sauf que : 

Dès lors la question qui se pose : est ce que la personne qui a mis la main au portefeuille d'une façon ou d'une autre, échappera-t-elle à cette récupération en masse ? Est ce qu'il y a donc deux versions de Windows, une qui récupère parce qu'on n'a pas payé, une qui est neutre parce qu'on a payé. Il s'agit de la véritable question, la seule qui compte. Android, Facebook, Google, c'est gratuit, donc c'est vous le produit, cela fait partie du jeu. Pour Apple, le problème c'est ce qu'on appelle la prison dorée, dans le sens où c'est l'enfermement des données, impossible de quitter Apple ou presque sans tout perdre, mais à priori Apple ne fait pas dans la récupération de données. En mangeant au double râtelier du paiement et de la récupération de données, je pense que Microsoft va trop loin et ouvre une sacrée boîte de Pandore. Pourquoi pas demain acheter une machine à laver et avoir l'obligation de donner sa marque de lessive, les marques de ses vêtements. L'ordinateur, le système d'exploitation, doivent rester neutres.

Les réactions ne se sont pas fait attendre et on découvre des logiciels qui permettent de couper court à la récupération des données. Néanmoins cela pose au moins deux problèmes : on peut avoir la certitude que de faux programmes de ce type vont apparaître, d'autre part si les portes sont ouvertes pour Microsoft afin qu'il puisse récupérer tout ce tas de données, c'est autant de pirates qui vont faire du libre service sans avoir à se casser la tête, quand déjà les affaires actuelles font assez froid dans le dos

En Suisse le parti pirate s'est un peu réveillé, et on imagine déjà que Linux et le logiciel libre pourraient tirer leur épingle du jeu, ce ne sera pas le cas. On évoquait le cas du navigateur Edge de Microsoft, nous avons vécu la claque de Internet Explorer au profit de Firefox car les multiplications des failles de sécurité, les menaces quotidiennes que tout le monde faisait peser sur les utilisateurs de IE ont poussé les gens à utiliser des situations alternatives car tout simplement la peur avait gangrené les esprits. Comme je l'ai déjà écrit, il faudra une prise de conscience qui se fera nécessairement dans la douleur pour que les gens réalisent le risque. Même si comme on me l'a déjà fait remarquer, on a déjà eu Tchernobyl, ça n'a pas empêché Fukushima, il sera néanmoins difficile sans catastrophe de faire comprendre que les données ne resteront peut être pas seulement entre l'usager et Microsoft, et quand bien même ce serait le cas, nous devons conserver la liberté de nos données.  

Pour ma part, j'ai déjà informé mon épouse que Windows 7 serait son dernier système d'exploitation Microsoft. 

Il s'agit de mon premier article écrit sur Midori, je suis dans une phase d'expérimentation pour remplacer Iceweasel / Firefox qui me gonfle, ce sera l'objet d'un prochain article. 

Sesamaths ce coquin

vendredi 7 août 2015 à 08:00

Ceux qui me suivent sur Facebook ... vous attachez pas trop parce que ça me gave de plus en plus, auront pu lire hier soir que tardivement j'achevais un chapitre sur l'échantillonnage. Ça me fait rire, ça me fait toujours penser à la publicité El Gringo, pas cet échantillon, mais l'autre celui-là la bas. C'est une leçon que je découvre, comme on le disait avec mon éminent collègue Alain Guichet qui est mon prof de maths rien qu'à moi, c'est une leçon que nous n'avons pas apprise à l'école à l'époque et qui appartient désormais pleinement au programme de seconde.

La difficulté c'est de s'approprier la leçon qui n'est pas évidente, et de développer les techniques pédagogiques, souvent celle de l'homme ivre pour les profs de maths, pour transmettre le savoir. Mon approche, je l'ai trouvée, je fais tirer des dés aux élèves, ou des pièces pour qu'ils réalisent que la théorie c'est une chose, la pratique une autre, que si on tire ou lance beaucoup à l'aide d'un tableur ça commence à ressembler à quelque chose, une probabilité par exemple. Dans la région, Languedoc Roussillon, enfin Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon, c'est le livre transmaths. J'ai commencé à travailler avec et notamment sur cette leçon, j'ai trouvé ça très complexe, je n'ai rien compris. Je suis passé au manuel Sésamaths de seconde, j'ai payé l'exemplaire papier pour travailler à la plage, je trouve ça très bien, c'est clair, c'est propre, c'est sans fioriture. J'apprécie aussi les exemples, Sésamaths n'a pas peur de faire dans la culture Geek avec des références aux Jedis, au seigneur des anneaux, aux Marvels, je trouve que c'est bien, cela donne une autre image des mathématiques moins austère ou moins niaise avec les personnages récurrents qu'on essaie souvent de placer. Et puis la liberté bien sûr, celle de pouvoir réutiliser les contenus comme ça nous chante tant qu'on respecte la licence, c'est une véritable plaie pour l'enseignement, si tout le monde mettait en Creative Commons on aurait beaucoup de facilité dans la communication des documents.

Il y a pourtant deux trois bricoles qui me chagrinent un peu, exercices à l'appui.

Dans le premier exemple, la conclusion est assez rapide, on voit que ça a été fait sur 8 personnes donc c'est tout pourri et on doit obligatoirement ouvrir le débat et sur la qualité des sondages et sur l'Hadopi. Même si l'exercice prouve que ce n'est pas crédible, il est quand même écrit noir sur blanc dans un bouquin de maths que la Hadopi est inefficace. Pour le second exercice, on va trouver un déséquilibre entre la Chine, ce petit village en particulier, avec trop de garçons par rapport aux filles. Cela signifie que le professeur de mathématiques doit expliquer la politique de natalité de la Chine à l'époque de l'enfant unique, et que le prodige du plus de garçon ne provient pas du miracle de mère nature qui se plierait aux exigences du gouvernement mais tout simplement du fait que les orphelinats Chinois ont été plein de petites filles abandonnées pendant un moment, celles qui ont eu la chance de ne pas être tuées (premier lien dans Google).

Je trouve que c'est limite, trop impliqué en fait. Je ne dis pas que ce n'est pas intéressant, je ne dis pas que je ne prendrais pas un plaisir de foufou à faire ça dans une salle de classe, mais ce n'est pas à moi de le faire, il n'y a pas marqué Socrate.

Les maths ce n'est pas quelque chose de simple, je pense que ce n'est pas nécessaire de rajouter à la complexité avec des exercices tendancieux. Ceci ne retirant absolument pas les qualités pédagogiques du manuel, ni la pertinence des exercices, juste une potentielle mise en difficulté pour un professeur de maths qui devrait expliquer des sujets difficiles qui dépassent très largement sa matière.

 

Saint Pierre La Mer : l'île sans trésor

jeudi 6 août 2015 à 12:15

Voici la photo mystère du jour, pourquoi les gens font la queue :

Vous ne trouvez pas ? Je vous donne un indice :

Vous n'avez pas trouvé, je vous donne la réponse. Je vous montre ici les deux distributeurs de Saint Pierre La Mer, et je vous montre ce qu'il arrive quand l'un des deux est vide. Nous en avions un troisième, il a disparu pendant l'hiver, la queue telle que vous la voyez a quelque chose d'assez extraordinaire, mais même avec trois distributeurs, le problème du liquide a toujours existé comme le montre cet article de 2009. Il faut comprendre que si à l'année où nous ne sommes que 1300 pèlerins qui avons fait un choix de vie assez particulier, équivalent à celui des villageois des coins paumés, deux distributeurs, ça passe sans problème. Avec l'arrivée de plus de 40.000 touristes, un marché très conséquent où tout se paye en liquide, c'est une véritable catastrophe pour tout le monde.

Comprenez que le tourisme ça se travaille, le touriste surtout et c'est une très mauvaise année pour nous. Je dis nous car indirectement je suis concerné par la réussite de la saison touristique même si ça me gave tout ce monde, si demain plus personne ne vient, c'est un risque de fermeture pour les commerces, éventuellement de la poste ou de la pharmacie et donc créer de la difficulté dans mon cadre de vie quotidien. Le touriste se travaille à tous les niveaux, si le touriste a besoin de retirer 500 € avant de venir chez nous ce n'est pas bon. Il y a moins d'animations le soir, à une époque on a eu Dave, on a eu Jennifer, même si on peut discuter de la notoriété et de la qualité, il fut une époque où ce n'était pas des anonymes qui animaient les rares soirées. C'est d'ailleurs palpable, le remplissage des restaurants dont la qualité est particulièrement discutable compte tenu des prix pratiqués, moins d'exposants au marché du soir, moins de monde à la fête foraine. Et le grand bonus cette année, des actes de vandalisme, mon voisin a eu son rétro explosé par une bande de jeunes éméchés, il y a quelques jours des drôles ont trouvé très amusant de faire rouler les bennes à ordure dans les rues et compte tenu des pentes si quelqu'un se les prend, c'est l'hôpital directement.

Saint Pierre la mer a pourtant tous les atouts pour réussir, le cadre familial en premier, bien plus important que sa plage en fait, les plages vous en avez plein ici mais aucune n'a ce caractère si familial, avec principalement des grands parents, des gosses, des parents, on peut réellement se reposer en bord de mer sans subir la musique et le bruit de toute la jeunesse (+5000 points de bonus, je suis vieux). Il serait temps pourtant que notre village se désencroûte, comme je l'écrivais la dernière fois, Narbonne plage le frère ennemi se développe de plus en plus, soutenu effectivement par la mère Narbonne qui a les moyens, bien plus que Fleury d'Aude dont nous dépendons, mais tout ceci n'est pas qu'une histoire de moyens mais bien de volonté, d'intégrité. Arrêter de prendre les touristes pour des pigeons en pratiquant des tarifs raisonnables pour une prestation de qualité serait une première étape.

J'ai écrit cet article ce matin, à la vue de la queue, situation totalement ubuesque, même si j'imagine qu'il ne doit pas être facile de faire se déplacer des banques dans notre pays étant donné que c'est désert. Néanmoins, pour faire déplacer les banques, il faudra faire déplacer les gens, la population est en augmentation, des retraités de plus en plus nombreux viennent prendre leur retraite ici, si des gens s'installent à l'année, les banques suivront. En cherchant l'article que j'ai cité plus haut je suis tombé sur celui de la dépêche qui raconte en gros la même chose. On notera qu'il parle de Absolu Burger dont j'avais déjà fait l'écho, j'y ai mangé cette semaine c'était effectivement plein et c'est tant mieux, le restaurant avait eu du mal à démarrer, il a désormais trouvé son public, la qualité de la nature y étant pour quelque chose. Je confirme d'ailleurs que juillet a été faible en fréquentation, ce qui est inquiétant, avant on avait la saison du 15 au 15, là on risque d'avoir la saison uniquement sur les quinze premiers jours du mois d'août. Néanmoins, les mentalités ont aussi évoluées de ce côté, les gens, notamment les plus âgés, profitent jusqu'au mois d'octobre, les tarifs étant meilleurs marchés, les plages plus tranquilles.

Nous sommes le 6, dans trois semaines c'est la fin des vacances ... sic.