PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

On s'occupe

dimanche 3 juillet 2016 à 09:30

On rigole, on rigole mais c'est la fin de l'année, limite les vacances, et on pourrait croire que je ne fais rien à part s'amuser à multiplier les blogs, détrompez vous, on s'occupe. 

Demain je finirai au lycée, c'est ce qu'on appelle techniquement la grande messe, la réunion finale. Ces derniers jours, j'ai fait de la formation individuelle pour mes collègues, cela va de l'utilisation de l'ENT, à l'utilisation d'office365, en passant par la simple réalisation de formules dans le tableur. On est très très très loin et c'est ce que personne ne comprend ou pas grand monde. L'état croit que les enseignants peuvent tout faire, changer de programme chaque année, par exemple, innover en permanence et se former, les collègues ne réalisent pas qu'il est réellement nécessaire de s'y mettre, de se former, de travailler autrement avec davantage de rigueur comme dans une entreprise. Il s'agit pour mon lycée d'une année de réorganisation profonde et de transition, des gens partent à la retraite, ou pas loin et donc abandonnent certaines responsabilités, si bien que je suis encore dans l'attente pour savoir exactement en quelles classes je vais enseigner, je suis donc un peu en stand by pédagogique pour m'y lancer à corps perdu dès que j'aurai l'annonce.

Pour l'heure, je sais que je continue notre projet vente avec ma collègue et par le fait, le site internet de la boutique, je passe à la vitesse supplémentaire en posant un Woocommerce. Il s'agit tout simplement d'un plugin qui vous permet de réaliser une boutique en ligne

Le rendu ci-dessus n'est pas terrible, dans le sens où c'est juste jeté et peu paramétré. L'outil est vraiment puissant, il gère les produits bien sûr, les stocks, les commandes, permet de faire un peu de comptabilité, pas besoin finalement de monter un prestashop pour faire un site de commerce en ligne. L'idée pour l'instant c'est de remplacer la méthode actuelle où des malheureux élèves essaient de coincer des profs à la récré pour prendre des commandes, nous vendons en effet des produits de notre exploitation, des oeufs, des paniers de légumes et de fruits, des fromages, par un système où les enseignants vont passer directement leur commande en ligne, elle sera traitée certainement par les élèves. Par la suite l'idéal serait d'étendre à l'extérieur pour avoir des gens qui viennent directement retirer leur commande au lycée, pas encore une AMAP mais presque. J'ai fait quasiment toute l'informatique que je voulais faire pour l'année scolaire, quelques bricoles encore à étudier pendant l'été, attendre aussi que les prestataires soient prêts, notamment pour l'intégration du livret de compétences dans l'ENT, cela repousse donc à la rentrée prochaine, l'été sera donc léger de ce côté là mais chargé pédagogiquement.

Les travaux sont globalement finis à la maison, nous passons désormais dans une phase d'entretien et de finition. Repeindre l'intégralité des parties métalliques du portail qui a rouillé en moins d'un an. C'est le genre de choses qui m'irrite particulièrement, pour l'avant de la maison, j'avais joué la carte du négoce en matériaux du coin et payé un bras pour finalement se retrouver avec un produit pas d'une qualité au top. Je vois le portail de mon voisin quasiment identique, il n'a pas bougé, il ne fait aucun entretien. Cette année je suis passé à la bombe pour peindre c'est franchement plus propre que le pinceau quand on a bien gratté avant, quelque chose me fait dire que je suis bon pour cette activité chaque année. On a retiré le vieux store des années 70 avec ces magnifiques couleurs marron et orange qui étaient tellement à la mode, vous pouvez voir à quoi ça ressemble chez mes voisins. La toile était moisie, l'armature en fer avait rouillé, ça pèse un âne mort, un régal à quicher sur des échelles à plus de 4 mètres du sol. Il manque les supports à faire sauter, ce sera à la disqueuse, je vais peut être en garder un pour suspendre un enfant. 

Et puis maintenant qu'on a une super terrasse, qu'on vit à la plage, forcément il y a ça : 

ça c'est une table pour recevoir plein de gens et socialiser, le genre de choses qui ont tendance à me déprimer. Pas tant le côté de faire antisocial tu perds ton sang froid mais l'échange des banalités d'usage ça va bien cinq minutes. Je le fais bien évidemment pour faire plaisir à ma femme, et je suis capable de faire et de donner l'impression d'être normal, mais il faut savoir que je suis super mais super loin. Je lisais cet article sur la problématique des smartphones pendant les mariages, qu'on peut rapprocher des artistes qui ne veulent plus de smartphone pendant les concerts, je crois que c'est symptomatique de notre société. D'un côté des gens qui veulent se mettre en avant avec un maximum de photos pour montrer comment on est beau et qu'on y était, de l'autre des gens qui ont de plus en plus tendance à sortir leur smartphone en n'importe quelle circonstance, une fenêtre pour s'échapper de l'instant présent, preuve qu'on s'ennuie vraiment. C'est d'autant plus visible chez les jeunes qui ont renoncé depuis bien longtemps à toute forme de politesse, aujourd'hui les adultes en font de même. 

C'est à chercher le plaisir dans ces réceptions, est ce que c'est parce qu'on est vraiment content de voir l'autre ou c'est simplement pour montrer ses talents de cuisinier et sa vaisselle, je laisse la question en suspend, pour ma part j'ai la réponse en chanson, et comme dirait Jacques Martin, bon dimanche sous vos applaudissements. 

 

Pourquoi les restaurateurs ne digèrent pas la publication des contrôles sanitaires

samedi 2 juillet 2016 à 23:24

Il est certain qu'on voit très facilement les limites du concept avec le pauvre gars qui fait le nécessaire pour se mettre dans les clous mais qui se retrouve avec une contre visite trois ans après, il a quatre fois le temps de faire faillite. Néanmoins quand je vois les restaurants de bord de mer, je commence à consulter de plus en plus trip advisor même si les gens s'en servent de défouloir. Par chez moi, les tarifs sont prohibitifs, on sent vraiment qu'on veut faire du mal aux touristes tant parfois c'est dégueulasse. Belle mentalité française, il ne faut pas s'étonner dès lors que les gens filent en Espagne ou le service, la qualité et le prix sont au rendez vous. 

http://www.20minutes.fr/societe/1877731-20160701-pourquoi-restaurateurs-digerent-publication-controles-sanitaires#xtor=RSS-145

Numerama, je veux bien faire un effort mais là c'est quand même bravement abuser

samedi 2 juillet 2016 à 23:02

J'avais écrit quelque part qu'il fallait bien casser sa croûte et que sur certains sites que j'appréciais, je levais l'adblocker. C'est le cas pour le site Numerama qui propose à l'heure actuelle en informatique de façon générale, l'une des actualités qui me paraît les plus pertinentes et les plus variées. Ca peut se discuter, mais ça nous change des articles copier, coller, il y a de l'écrit, il y a un peu de travail. Nécessairement alors que bientôt c'est un robot qui va rédiger des résultats sportifs, cela demande de payer des gens qui rédigent, et donc on peut comprendre qu'il faut bien payer d'une façon ou d'une autre. 

A l'heure actuelle, on essaie de nous faire le plan, oh les gars soyez sympa et levez vos adblockers, vous verrez, on fait de la publicité classe, pas intrusive, ça vous gênera pas. En deux images : 

C'est le site avec et sans adblocker, si le contour, la pub orange ne me posent absolument aucun problème même s'ils sont particulièrement visibles, la vidéo au milieu est insupportable. D'une part, la page met 20 plombes à s'afficher, d'autre part la vidéo se lance alors que je suis en train de lire l'article ce qui montre à quel point c'est une hérésie. Avec cette vidéo qui perturbe la lecture, c'est du mépris généralisé, pour le lecteur qui lit bien sûr, car d'un coup il doit s'arrêter pour stopper ce truc qui défile, mais surtout pour le rédacteur, on estime qu'on peut mettre n'importe quoi dans son article, et que cela n'a pas de conséquence. Imaginez que derrière le mur de la Joconde, on mette une grosse pub pour Mac Do, ça serait surprenant mais l'oeuvre en elle même n'est pas dénaturée, imaginez maintenant qu'on mette une bulle avec ça se passe comme ça chez Mac Donald en plein milieu du tableau et vous aurez mon ressenti quand je lis la page du site internet. 

La moralité est bien simple, lassé de me faire agresser, j'ai remis le bloqueur de pub, dommage que Numerama ne fasse pas le compromis de l'acceptable et qu'il en arrive à pourrir son propre site. 

Crise du PC : Seagate supprime encore des emplois

vendredi 1 juillet 2016 à 22:37

Il y a quelque chose de logique là dedans, on vend moins d'ordinateurs, donc on vend moins de disque dur CQFD ... hummm ... En fait si on réfléchit bien, aujourd'hui les SSD se vendent comme des petits pains, bien mieux en tout cas que les disques durs. Si je cherche un SSD aujourd'hui, j'ai du Intel, du sandisk, du kingston mais je ne vois jamais passer de Seagate. Alors vous allez me dire que je cite Clubic, qui d'ailleurs s'est franchement calmé avec ses messages menaçants sur les publicités, mais sur les autres sites où j'ai pu lire la nouvelle, on retrouve globalement le même message, à savoir que c'est la crise du PC sans se poser de questions sur le positionnement de l'entreprise qui fait peut être aussi de mauvais choix stratégiques en ne présentant pas de SSD grand public à pas cher.

http://www.clubic.com/pro/emploi-informatique.clubic.com/actualite-810948-seagate-supprimer-emplois-ventes-pc.html

 

De nouvelles perspectives, ou comme dirait Buzz l'éclair, vers l'infini et au delà

vendredi 1 juillet 2016 à 21:23

Je suis persuadé que vous vous dites derrière votre écran, il a fini ses travaux, il s'ennuie, donc il a besoin de tout casser pour s'occuper. Sachez que ce n'était pas prévu, mais absolument pas. Je vais quand même tenter de vous expliquer le raisonnement assez rapidement. Comme je l'ai expliqué, j'en avais marre de faire des billets culturels en fin de mois et je voulais une solution plus simple. A raison parfois de 16 films dans le mois, ça aurait fait 16 articles, mélangés avec les billets de veille, autant de billet bédés et on se serait retrouver sur un blog dégueulasse avec des articles courts toutes les trois minutes. Dégager ça dans un autre blog c'est finalement plutôt cohérent, ça me plaît bien.

Seulement quand on se lance dans ce genre d'entreprises, il faut faire propre, c'est à dire virer les images et là ... ben là j'ai tout fait comme une dégueulasse. Il faut se rappeler que ce blog est le résultat d'une migration de dotclear vers wordpress pour finir sous pluxml, oui je sais, je suis Cyrille BORNE. Les images sont rangées n'importe comment, ça me dégoûte comme si j'avais pris du ciflox. Je me suis mis alors dans l'idée que j'allais me reprendre mes presque 2500 billets et remettre tout au bon endroit. Très vite, j'ai non seulement trouver la tâche insurmontable même pour Cyrille BORNE et puis surtout absurde. Comme évoquée dans le billet d'hier,  grands nombres de billets n'ont plus de sens, vous me direz que c'est certainement là le propre d'un blog, mais aujourd'hui j'ai décidé de réinventer le blog, j'invente le blog aux billets temporaires, j'invente le blog snap. Je me suis arrêté à la fin de cette année 2014, cette année où j'ai repris cyrille-borne.com, j'ai purgé vraiment sans broncher tous les billets, pas une once de regrets et je dois dire que j'ai pris pas mal de plaisir à faire cette fameuse page archive que je qualifierai de pas trop mal surtout pour un truc écrit à l'arrache en quelques heure. J'ai eu quelques mails d'encouragements, de jolis témoignages, des gens complètement fous qui ont lu l'intégralité de la page, je les en remercie. 

Voici où j'en suis de ma réflexion et de mes actions

Ce qui commence à devenir de plus en plus clair dans ma tête c'est la création potentielle de deux blogs de plus dont un qui ne vous concernera certainement pas. J'évoquais le fait que quelqu'un m'avait écrit pour me remercier pour avoir compris la différence entre la médiane et la moyenne, j'ai fait un truc terrible avec des souris et des éléphants, un truc vraiment simple, extrême, à la limite du trash. Il faut dire qu'avec mes élèves, j'ai une ceinture noire de vulgarisation, et je pense qu'il est temps d'ouvrir le site du professeur BORNE. Comme vous le savez, les contenus, écrire, ne me pose pas de problème, surtout que ce type de blog ou de site, à définir, rentrera dans les contenus qui vont perdurer. Comprenez que mes réflexions sur les difficultés d'apprentissage de mes élèves, ou mes soucis pédagogiques n'auront pas leur place sur cet espace qui se voudra avant tout un espace de ressources, ce qui me pose problème, c'est comment faire des maths sans passer à LaTeX en ligne et avoir des choses pas trop sales pour éviter ce genre de choses : 1600/4+45*3 qui n'est pas lisible. Donc une solution technique à chercher.

Ce dernier projet qui n'intéressera certainement personne du blog ou peu, c'est un site sur mon coin. Cep m'a envoyé un bouquin : Le pouvoir d'agir ensemble, ici et maintenant que j'évoquerai ici ou dans la partie culturel (oh mon dieu j'en fous partout, limite du système), ou l'histoire de Rob Hopkins, un gars qui change le monde. Ce changement, cette transition qui passe un peu par ce qu'on essaie de faire ici, à savoir essayer d'avoir des idées pas trop con et pas trop cher, commence à la porte de chez soi. Des actions locales qui peuvent vraiment tout changer. J'ai envie de raconter mon chez moi, d'aller voir mes commerçants, ces gens un peu fou pour vivre ici à l'année, car il faut être un peu fou, j'ai envie de demander à mon vieux que je ramasse de plus en plus souvent dans la rue et qui va de plus en plus mal de me raconter comment il a pu en arriver là, j'ai envie de ça.

Et là vous vous dites qu'il est réellement temps de dire à ma femme de m'envoyer faire des travaux ... Vous êtes nul et vous ne comprenez rien à l'artiste que je suis !