PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Comme une odeur de sapin

jeudi 29 septembre 2016 à 08:00

Ce n'est pas que j'attendais grand chose de Firefox OS dans les objets connectés, même si le routeur avec Firefox OS qui aurait fait contrôle parental, la cuisine et d'autres choses aurait été pertinent, l'arrêt définitif du projet par Mozilla montre ... ben que la boîte fait encore n'importe quoi. Annonçant la fin logique du projet pour les Smartphone ce qui était compréhensible car il fallait trouver des partenaires, les objets connectés semblait le nouvel el dorado, les gars on y va et puis finalement on n'y va pas parce qu'on va nulle part. La politique de l'abandon chez Mozilla et des tentatives de buzz ridicules pour montrer que la fondation existe encore, n'incite pas à y croire encore, d'ailleurs faut-il y croire encore. 

Cascador a écrit deux articles : Qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public et fragmentation, qui sont pertinents, et j'aimerai aller plus loin. A la question qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public, je pense que ce n'est pas la bonne question. La vraie question qui devient préoccupante, c'est pendant combien de temps pourront nous continuer à utiliser Linux ? On a visé le grand public pendant des années et finalement c'était une erreur. Il aurait fallu fédérer, conforter, serrer les coudes au plus, ne perdre personne en chemin et récupérer quelques uns en route pour être plus nombreux à faire le chemin en route. S'affirmer comme un groupe solide de consommateurs afin de peser dans la balance. A l'heure actuelle, le libre, si on prend le francophone, peau de chagrin dispersée, violence gratuite, des commentaires cinglants, ils sont nombreux à avoir abandonné et être passé à autre chose, il faut dire qu'il y a quand même dans l'utilisation de Linux au quotidien une forte volonté "masochiste". Masochiste entre guillemets car c'est comme le gars qui se casse la tête à cultiver ses légumes dans son potager. Il y a de bonnes chances pour que ce soit chronophage, pas toujours simple, mais à la sortie c'est lui qui mange le mieux et qui fera un gros ah ah quand tout le monde mourra autour de lui. 

Je pense qu'on a quand même quelques soucis à se faire quant à l'avenir des systèmes alternatifs : 

Il faut en fait comprendre que depuis un an je vis la vie d'un gars normal et pas de celui qui modèle son environnement à sa guise comme j'ai pu le faire jusqu'à maintenant. Si on retrace mon parcours, on se rend compte que partout où je suis passé, j'ai collé des Linux et j'ai fait utiliser Linux, c'était d'ailleurs souvent "un mal nécessaire". A l'heure actuelle je suis dans un environnement totalement Windows même si paradoxalement on a une majorité de Debian, cela reste uniquement en tant que client léger pour se connecter à Windows, mes obligations professionnelles m'obligent à bosser avec une partie des produits Microsoft. De l'autre dans ma poche, j'ai un téléphone Android à longueur de journée dans la poche, et d'ailleurs j'aimerai y revenir en un écran : 

On assiste actuellement à un envahissement du marché de téléphone Android de qualité à moins de 100 €. Les fabricants ne jouent pas le jeu des mises à jour si bien que pour moi par exemple, je me concentre sur les services que j'essaie de garder le plus libre possible et qui me permettent de passer d'un téléphone à l'autre sans aucun attachement au matériel ce qui rajoute encore à l'aspect psychologique des choses. On m'a fait souvent remarquer qu'il serait temps d'arrêter d'acheter du matériel bas de gamme, je le conçois, mais les gars qui ont acheté un smartphone à 600 € il y a quelques temps pour réaliser que l'offre logiciel n'a pas du tout suivi se retrouvent dans un piège bling bling. Est ce que je me dois d'avoir toujours le dernier téléphone à la mode et pour se faire payer un bras tous les 6 mois ou avoir un abonnement lié à mon opérateur et payer 30 € plus cher que le marché ou je casse la spirale infernale pour me rabattre vers un téléphone que j'aurai payé pas cher et qui fera son temps ? Vu les chiffres de vente des smartphones, je pense qu'on commence à trouver des réponses dans le low cost.

Nous sommes à un tournant de l'informatique qui ne fait pas nos affaire : 

Le smartphone devient le coeur de l'informatique et c'est normal, un appareil en permanence dans la poche. La limitation quant au changement de système d'exploitation n'incite pas à l'affection qu'on pouvait avoir pour une machine, une affection que tous les geeks qui ont assemblé leur PC connaissent, ceux qui ont paramétré leur système aux petits oignons, une affection qui est en train de disparaître. En fait nous jouons quelque part le jeu des entreprises, à savoir qu'effectivement on va procéder au renouvellement régulier du matériel, sauf que ce n'est pas pour acheter du haut de gamme, mais la première crotte qui passera. De l'autre côté, nombre d'entre nous s'orientent vers le marché de l'occasion à acheter de la vieille bécane à pas cher qui durera le temps qu'elle durera. 

Plus d'affect pour les machines, une psychologie du renouvellement à bas prix installée pour les smartphones, une forte fragmentation des systèmes d'exploitations liée principalement à l'absence de système d'exploitation libre dominant dans le domaine des entreprises et dans celui de la mobilité et on se retrouve, en tout cas je me retrouve avec une très large désaffection pour l'informatique, un très grand manque d'investissement car je ne conçois rien de durable. Je vis mon informatique au jour le jour, l'important étant plus les données que le matériel et les outils. 

Ce manque d'affection, je le vois dans mon comportement d'utilisateur Linuxien au quotidien, je n'ai même pas changé de fond d'écran. Souvenez de l'époque où j'évoquais KDE, mon passage en version 4, mes tests pour Gnome, pour finalement finir sur Xfce. Je n'ai même pas la curiosité d'aller regarder Mate ou d'autres gestionnaires de fenêtre, je n'ai pour ainsi dire quasiment aucune customisation pour mon environnement de travail, juste des raccourcis pour lancer mes applications, que dire des tests de distributions ou des logiciels dans leur dernière mouture, je suis passé de l'ère de l'expérimentation passionnée à celle de l'utilisation raisonnée. Et si on me fera remarquer que l'âge et les responsabilités y sont pour beaucoup, je dirai quand même que le contexte actuel y est quand même pour pas mal. 

Comme une odeur de sapin

jeudi 29 septembre 2016 à 08:00

Ce n'est pas que j'attendais grand chose de Firefox OS dans les objets connectés, même si le routeur avec Firefox OS qui aurait fait contrôle parental, la cuisine et d'autres choses aurait été pertinent, l'arrêt définitif du projet par Mozilla montre ... ben que la boîte fait encore n'importe quoi. Annonçant la fin logique du projet pour les Smartphone ce qui était compréhensible car il fallait trouver des partenaires, les objets connectés semblait le nouvel el dorado, les gars on y va et puis finalement on n'y va pas parce qu'on va nulle part. La politique de l'abandon chez Mozilla et des tentatives de buzz ridicules pour montrer que la fondation existe encore, n'incite pas à y croire encore, d'ailleurs faut-il y croire encore. 

Cascador a écrit deux articles : Qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public et fragmentation, qui sont pertinents, et j'aimerai aller plus loin. A la question qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public, je pense que ce n'est pas la bonne question. La vraie question qui devient préoccupante, c'est pendant combien de temps pourront nous continuer à utiliser Linux ? On a visé le grand public pendant des années et finalement c'était une erreur. Il aurait fallu fédérer, conforter, serrer les coudes au plus, ne perdre personne en chemin et récupérer quelques uns en route pour être plus nombreux à faire le chemin en route. S'affirmer comme un groupe solide de consommateurs afin de peser dans la balance. A l'heure actuelle, le libre, si on prend le francophone, peau de chagrin dispersée, violence gratuite, des commentaires cinglants, ils sont nombreux à avoir abandonné et être passé à autre chose, il faut dire qu'il y a quand même dans l'utilisation de Linux au quotidien une forte volonté "masochiste". Masochiste entre guillemets car c'est comme le gars qui se casse la tête à cultiver ses légumes dans son potager. Il y a de bonnes chances pour que ce soit chronophage, pas toujours simple, mais à la sortie c'est lui qui mange le mieux et qui fera un gros ah ah quand tout le monde mourra autour de lui. 

Je pense qu'on a quand même quelques soucis à se faire quant à l'avenir des systèmes alternatifs : 

Il faut en fait comprendre que depuis un an je vis la vie d'un gars normal et pas de celui qui modèle son environnement à sa guise comme j'ai pu le faire jusqu'à maintenant. Si on retrace mon parcours, on se rend compte que partout où je suis passé, j'ai collé des Linux et j'ai fait utiliser Linux, c'était d'ailleurs souvent "un mal nécessaire". A l'heure actuelle je suis dans un environnement totalement Windows même si paradoxalement on a une majorité de Debian, cela reste uniquement en tant que client léger pour se connecter à Windows, mes obligations professionnelles m'obligent à bosser avec une partie des produits Microsoft. De l'autre dans ma poche, j'ai un téléphone Android à longueur de journée dans la poche, et d'ailleurs j'aimerai y revenir en un écran : 

On assiste actuellement à un envahissement du marché de téléphone Android de qualité à moins de 100 €. Les fabricants ne jouent pas le jeu des mises à jour si bien que pour moi par exemple, je me concentre sur les services que j'essaie de garder le plus libre possible et qui me permettent de passer d'un téléphone à l'autre sans aucun attachement au matériel ce qui rajoute encore à l'aspect psychologique des choses. On m'a fait souvent remarquer qu'il serait temps d'arrêter d'acheter du matériel bas de gamme, je le conçois, mais les gars qui ont acheté un smartphone à 600 € il y a quelques temps pour réaliser que l'offre logiciel n'a pas du tout suivi se retrouvent dans un piège bling bling. Est ce que je me dois d'avoir toujours le dernier téléphone à la mode et pour se faire payer un bras tous les 6 mois ou avoir un abonnement lié à mon opérateur et payer 30 € plus cher que le marché ou je casse la spirale infernale pour me rabattre vers un téléphone que j'aurai payé pas cher et qui fera son temps ? Vu les chiffres de vente des smartphones, je pense qu'on commence à trouver des réponses dans le low cost.

Nous sommes à un tournant de l'informatique qui ne fait pas nos affaire : 

Le smartphone devient le coeur de l'informatique et c'est normal, un appareil en permanence dans la poche. La limitation quant au changement de système d'exploitation n'incite pas à l'affection qu'on pouvait avoir pour une machine, une affection que tous les geeks qui ont assemblé leur PC connaissent, ceux qui ont paramétré leur système aux petits oignons, une affection qui est en train de disparaître. En fait nous jouons quelque part le jeu des entreprises, à savoir qu'effectivement on va procéder au renouvellement régulier du matériel, sauf que ce n'est pas pour acheter du haut de gamme, mais la première crotte qui passera. De l'autre côté, nombre d'entre nous s'orientent vers le marché de l'occasion à acheter de la vieille bécane à pas cher qui durera le temps qu'elle durera. 

Plus d'affect pour les machines, une psychologie du renouvellement à bas prix installée pour les smartphones, une forte fragmentation des systèmes d'exploitations liée principalement à l'absence de système d'exploitation libre dominant dans le domaine des entreprises et dans celui de la mobilité et on se retrouve, en tout cas je me retrouve avec une très large désaffection pour l'informatique, un très grand manque d'investissement car je ne conçois rien de durable. Je vis mon informatique au jour le jour, l'important étant plus les données que le matériel et les outils. 

Ce manque d'affection, je le vois dans mon comportement d'utilisateur Linuxien au quotidien, je n'ai même pas changé de fond d'écran. Souvenez de l'époque où j'évoquais KDE, mon passage en version 4, mes tests pour Gnome, pour finalement finir sur Xfce. Je n'ai même pas la curiosité d'aller regarder Mate ou d'autres gestionnaires de fenêtre, je n'ai pour ainsi dire quasiment aucune customisation pour mon environnement de travail, juste des raccourcis pour lancer mes applications, que dire des tests de distributions ou des logiciels dans leur dernière mouture, je suis passé de l'ère de l'expérimentation passionnée à celle de l'utilisation raisonnée. Et si on me fera remarquer que l'âge et les responsabilités y sont pour beaucoup, je dirai quand même que le contexte actuel y est quand même pour pas mal. 

Doogee X5, téléphone Android payé trop cher à 48 €, second retour

mercredi 28 septembre 2016 à 16:30

Finalement cette année, c'est bien parti pour que le mois d'été le plus beau soit octobre. Il fait une chaleur à crever, pas de vent, ce serait parfait s'il n'y avait pas tous les vieux. Les vieux sont partout dans le supermarché en laissant les cadis n'importe où, en se mettant à des endroits stratégiques pour empêcher la circulation, les vieux ça te gueule dessus quand tu manques de les écraser à vélo parce que la piste cyclable c'est pas rigolo, c'est mieux le centre ville à pédaler comme un fou et à se cacher pour tenter de se prendre une voiture. Les vieux qui sont plein de pognon et qui viennent passer six mois de l'année au soleil dans leur résidence secondaire, ça te vole du raisin à 4.80 € le kilo comme si de rien était. J'ai jamais vu mon maraîcher s'énerver autant et le vieux qui ne se laisse pas démonter qui vide de son sac tout ce qu'il a volé et demande s'il faut qu'il rende aussi sa baguette. J'ai fait quelques clichés à la volée avec le X5, j'ai planté le décor, ce qui explique que c'est pas formidable 

Alors effectivement c'est super ensoleillé, mais c'est un sentiment global, quelle que soit la photo réalisée avec le téléphone elle a l'air floue, moche, je n'ai pas réussi à faire une seule photo vraiment nette, en même temps, ce n'est pas le genre de la maison de prendre son temps, moi quand j'ai une photo à prendre je prends la photo. Le capteur reste à mon sens inférieur et de loin à celui de l'alcatel, ce qui prouve que ce n'est pas le nombre de Mpx qui fait la différence. 

Dans une utilisation quotidienne et simple du téléphone rien à dire. La batterie passe le cap des 24 heures sans problème, la réception est meilleure que pour l'alcatel, c'est une certitude, dans certaines zones du lycée je ne captais pas le téléphone, je passe quasiment partout. Pas de difficulté dans les communications, que ce soit dans le sens de l'émission ou de la réception, pas de difficulté pour l'utilisation de l'internet. J'ai utilisé le bluetooth pour me faire envoyer des photos par les élèves, RAS, j'ai utilisé le bluetooth avec l'autoradio pour téléphoner, c'est pas formidable mais c'est aussi pas formidable quel que soit le téléphone, cela vient de l'autoradio, j'ai fait point d'accès wifi, pas de problème non plus. Seul point pour l'instant que je n'ai pas testé c'est le trajet complet avec le guidage, l'accroche au GPS en outre est directe, il me trouve dans la maison à Saint Pierre sans aucun problème, ce n'est pas le cas de tous les téléphones. 

Compte tenu de mon utilisation, à savoir quelque chose de réellement basique, purement utilitaire, je suis pleinement satisfait du X5 dont finalement mon seul regret sera certainement une qualité de photo pas formidable. 

Doogee X5, téléphone Android payé trop cher à 48 €, second retour

mercredi 28 septembre 2016 à 16:30

Finalement cette année, c'est bien parti pour que le mois d'été le plus beau soit octobre. Il fait une chaleur à crever, pas de vent, ce serait parfait s'il n'y avait pas tous les vieux. Les vieux sont partout dans le supermarché en laissant les cadis n'importe où, en se mettant à des endroits stratégiques pour empêcher la circulation, les vieux ça te gueule dessus quand tu manques de les écraser à vélo parce que la piste cyclable c'est pas rigolo, c'est mieux le centre ville à pédaler comme un fou et à se cacher pour tenter de se prendre une voiture. Les vieux qui sont plein de pognon et qui viennent passer six mois de l'année au soleil dans leur résidence secondaire, ça te vole du raisin à 4.80 € le kilo comme si de rien était. J'ai jamais vu mon maraîcher s'énerver autant et le vieux qui ne se laisse pas démonter qui vide de son sac tout ce qu'il a volé et demande s'il faut qu'il rende aussi sa baguette. J'ai fait quelques clichés à la volée avec le X5, j'ai planté le décor, ce qui explique que c'est pas formidable 

Alors effectivement c'est super ensoleillé, mais c'est un sentiment global, quelle que soit la photo réalisée avec le téléphone elle a l'air floue, moche, je n'ai pas réussi à faire une seule photo vraiment nette, en même temps, ce n'est pas le genre de la maison de prendre son temps, moi quand j'ai une photo à prendre je prends la photo. Le capteur reste à mon sens inférieur et de loin à celui de l'alcatel, ce qui prouve que ce n'est pas le nombre de Mpx qui fait la différence. 

Dans une utilisation quotidienne et simple du téléphone rien à dire. La batterie passe le cap des 24 heures sans problème, la réception est meilleure que pour l'alcatel, c'est une certitude, dans certaines zones du lycée je ne captais pas le téléphone, je passe quasiment partout. Pas de difficulté dans les communications, que ce soit dans le sens de l'émission ou de la réception, pas de difficulté pour l'utilisation de l'internet. J'ai utilisé le bluetooth pour me faire envoyer des photos par les élèves, RAS, j'ai utilisé le bluetooth avec l'autoradio pour téléphoner, c'est pas formidable mais c'est aussi pas formidable quel que soit le téléphone, cela vient de l'autoradio, j'ai fait point d'accès wifi, pas de problème non plus. Seul point pour l'instant que je n'ai pas testé c'est le trajet complet avec le guidage, l'accroche au GPS en outre est directe, il me trouve dans la maison à Saint Pierre sans aucun problème, ce n'est pas le cas de tous les téléphones. 

Compte tenu de mon utilisation, à savoir quelque chose de réellement basique, purement utilitaire, je suis pleinement satisfait du X5 dont finalement mon seul regret sera certainement une qualité de photo pas formidable. 

On re-re-re-recasse tout

mercredi 28 septembre 2016 à 14:25

Moi personnellement j'ai vraiment du mal à vous comprendre, pour ne pas dire que vous avez des goûts tout pourris. Personnellement pour moi, ça, c'était la quintessence de l'élégance. 

Alors j'ai eu droit à une multitude de commentaires, me faisant remarquer que j'ai sorti les armes lourdes quand il suffisait de faire un bout de code ou prendre un page statique d'un pluxml pour avoir un truc de moins moche, que ça piquait les yeux, enfin les commentaires habituels des gens qui n'ont pas beaucoup de goût. Comme je l'ai précisé, j'ai trouvé le concept intéressant et ça permet de mettre à égalité l'ensemble de mes sites même si on sait que dans les coeurs et dans les stats c'est le blog qui passe devant. J'écrivais que Got avait un design qui déchire, et effectivement on voit la différence entre les gars qui savent et les gars qui utilisent des Wordpress, voici désormais le nouveau portail d'accueil, une simple page avec les flux RSS des différents sites.

Bien sûr, il ne fallait pas que je le mette en ligne, bien sûr j'ai écrit en commentaire que ça me chagrinait parce que je n'avais pas les capacités à me débrouiller avec, bien évidemment j'avais à peine fini mon commentaire que j'avais mis le portail en ligne. Il s'agit donc d'une version qui ne devrait pas exister, je dois envoyer mon cahier des charges et on aura la version définitive, cela dit à pas grand chose ça ressemblera à ça. 

J'attire votre attention sur un point qui me fait sourire et qui confirme que les stats c'est n'importe quoi, et qu'il est réellement vital que j'arrête définitivement avec ça. 

Voyez le 22000 pages vues par jour c'est ce que je fais de façon quotidienne depuis que j'ai passé le blog en https, j'ai perdu je pense 7000 pages vues par jour depuis ce changement. Dans la date du 26, j'ai fait la bascule en soirée, on va donc considérer que le chiffre n'est pas significatif surtout que j'ai fait passer un peu moins de 1 Go de données pour faire le backup du site. Dans la journée de mardi alors que pour l'usager traditionnel du blog ça ne change rien car l'usager du blog c'est l'usager du flux RSS et j'ai fait une redirection pour éviter de faire du chagrin, on voit qu'on se prend une augmentation de 10.000 pages qui n'ont absolument aucun sens. De là à penser que ça excite tous les bots de l'univers parce qu'on a collé un bon Wordpress à hacker, il n'y a qu'un pas que je ne franchis pas. 

Ce qui est certain c'est que si on doit se référer uniquement aux chiffres, et bien on va pas très loin, entre les comportements bizarres, les stats bizarres, les lois de Google qui changent, mieux vaut pas trop se poser de questions et faire ce qu'on a réellement envie.