PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Il pleut il mouille c'est toujours la fête à la grenouille

vendredi 14 octobre 2016 à 11:50

J'y ai cru à cette journée de tranquillité, c'est raté. Nuit blanche à nouveau, le vent, la pluie, et cerise sur le gâteau, les gosses à la maison. Dans l'Aude on a décidé de ne pas faire circuler les transports scolaires, on est un peu dans une situation inverse ici par rapport à l'Hérault, on fait jouer directement le principe de précaution. Cela dit c'est pas un mal, comme je l'ai déjà écrit, la technique Héraultaise d'habitude consiste à jeter tout le monde sur les routes et après envoyer dans l'urgence les parents, les bus, récupérer les gosses. Dans le midi libre je pense, les pompiers se félicitaient de n'être que peu intervenu sur l'ensemble du département, en même temps c'est logique, à partir du moment où les gosses, les personnels enseignants, les familles pour récupérer les gosses sont restés chez eux ou n'ont pas été poussés à sortir, tout de suite ça limite une partie des problèmes.

On est parti faire un tour ce matin, faut bien sortir les fauves qui se croient déjà en vacances, ça va être ambiance la reprise du travail pour une demi semaine, nous sommes revenus avec des images inédites du bord de mer, en même temps on était un peu les seuls. 


La mer qu'on voit danser par cyrilleborne

​La qualité comme on peut le voir est déplorable, bravo le X5, mon fils s'est débrouillé en plus pour prendre la vidéo à l'envers avec le téléphone. J'ai remonté la vidéo en à peine quelques clics y compris la normalisation du son avec openshot que je n'avais pas utilisé depuis un bon moment. J'ai rajouté derrière une seconde vidéo, un petit fondu, rien de bien méchant mais en à peine quelques clics, à suivre. 

Les choses sont en train de se tasser, lundi je vais faire arranger la voiture, mercredi les vacances, je commence à voir un peu le bout du tunnel.

11h50 : les premiers rayons de soleil ...

Bricolage 2016, c'est reparti

vendredi 14 octobre 2016 à 08:00

Je vais récupérer pour le lycée une bonne vingtaine de PC de la mort, du i5 avec du 4 Go de RAM, du 500 Go de disque dur, du 15.6, de belles machines qui ont dû être vendues à plus de 900 € à leur sortie. J'ai déjà des collègues qui commencent à me roder autour et c'est là que vous voyez la force de l'enseignant, les 13 pouces et des brouettes tout le monde trouve ça trop lourd, ces ordinateurs pèsent un âne mort, tout le monde les veut. Comme j'ai pu l'expliquer quand j'évoquais le polaroid et le Lenovo, les collègues sont vieillissants, ils ont besoin d'avoir des dalles de plus en plus grandes. Quand on voit que la plus jeune a 30 ans et qu'on fait pas du recrutement jeune parce qu'on peine à recruter, dans 5 ans on a une équipe qui tournera avec du 19 pouces ou qui me demandera des téléviseurs 80 cm dans les classes pour faire le cahier de texte. Ces ordinateurs sont livrés avec des licences Windows 7 professionnel, j'en ai pris un pour voir ce qu'on pouvait faire avec, ils appartenaient à un centre de formation voisin du notre si bien que je me suis engagé à effacer toutes les données qu'il pouvait y avoir dessus. J'ai formaté direct et j'ai collé un Windows 7 à moi, il me suffit de changer la licence derrière. Je me retrouve avec un ordinateur sans Wifi, sans réseau, et avec la référence je vais sur le site de HP, je vous montre Dell car on verra après que j'ai eu le même problème avec un Dell de la région pour aller chercher le pilote. Pas moins de 10 pilotes différents avec des chips différents. Je suppose comme c'est souvent le cas qu'on a sorti des variantes de ces modèles sous le même nom avec du matériel parfois différent. 

La question c'est comment on fait pour trouver le pilote qui va bien quand 10 sont présentés, et bien on fait ça. 

Ca, à part être la photo la plus laide du monde produite par mon téléphone qui effectivement fait des photos de la qualité du ZTE Open C, c'est un boot sur un live CD de Xubuntu et un coup de lspci. Si je le fais sur mon poste fixe par exemple.

Le gars qui est un peu malin fait une recherche avec quelque chose dans lequel on trouve Gigabit ou Broadcom et il a quand même quelques chances d'avoir trouvé le bon pilote. Utiliser Linux pour installer Windows c'est presque malsain, mais ça dépanne, il faut y penser, et finalement le temps passé à booter en live est finalement bien moins long que celui passé à tester tous les drivers et planter la machine. A titre purement expérimental il se trouve que j'ai pu faire passer cette machine de façon totalement légale en Windows 10, de façon assez rapide. Il y a un bug, je pensais que c'était la faute à pas de chance mais qui est assez énorme, lorsque vous tapez votre code wifi il est en qwerty, véridique, plusieurs sites d'ailleurs en parlent, ici ou . Cela doit faire un bon mois que le problème persiste, plus peut être et à priori il n'est pas corrigé, le terme de branquignole est nécessairement celui qui vient à l'esprit. Vous imaginez notre brave madame Michu ou simplement la collègue de boulot de base qui va vouloir se connecter à un wifi quelconque, le code par défaut est caché et taper 20 fois le même code pour ne pas arriver à se connecter, passer un coup de téléphone chez Orange, enfin bref la routine. 

Un collègue m'a demandé de lui bricoler un Lordi de la région pour un collègue de physique d'un autre bahut, du fait que ce soit mon partenaire de portage, j'ai bien évidemment accepté. Le partenaire de portage c'est le gars à qui on dit, faut qu'on prenne 20 ordinateurs, on y va et qui vient avec vous pour porter. Machines à laver, frigo dans les escaliers, il faut entretenir une relation saine avec son porteur, si bien que j'ai pris Lordi pour le faire. Il s'agit de la seconde génération de Vostro je pense, la batterie n'est pas amovible. Dans la région je pense que c'est la sixième année où l'on reconduit l'opération on est passé d'un ordinateur Dell rouge et poussif avec du disque dur à un convertible assez véloce et tactile mais largement plus fragile du fait d'une utilisation tablette par les élèves. Si je n'ai jamais démonté le HP, le Vostro par contre, j'ai pris l'habitude, le but de l'opération c'était de mettre un SSD à la place et 2 Go de plus. Pour se faire, démontage du clavier, démontage de la partie sous le clavier pour arriver au disque dur, c'est assez mal foutu mais facilement faisable. 

Les prochains bricolages iront largement dans ce sens. Comme finalement les Polaroid et autres Lenovo y a pas assez de place, c'est trop petit, on peut pas mettre 80 Go de vidéos à l'intérieur, nous investissons dans du SSD, à moins de 40 € les 120 Go largement suffisant pour une utilisation pédagogique, on met un grand coup de fouet dans la machine. Reste désormais à moi de faire au mieux, une distribution de grands ordis à qui ? Un coup de SSD pour booster à qui ? Car en fait le problème n'est pas si simple, j'ai des collègues pour qui c'est l'unique machine de travail et qui en font une utilisation puissante et utile, quand d'autres ne s'en servent que pour balancer des vidéos aux gamins, quant aux derniers ils les allument une fois tous les six mois. Je disais avec humour pour le portable d'une collègue que j'essayais de forcer dans la version anniversaire de Windows que j'ai dû tellement faire de mise à jour du fait de la non utilisation de l'ordinateur, que j'avais l'impression d'installer Windows 12. Dans les joyeusetés Windowsiennes, j'ai constaté que tous les ordinateurs qui n'imprimaient plus, les gens avaient installé une imprimante personne dessus. Alors certes, on peut dire que l'ajout d'une imprimante ne devrait pas poser de problèmes et ça devrait être effectivement le cas, néanmoins il va falloir que j'explique de façon collective que toute intervention pratiquée par quelqu'un d'autre que mon collègue fanboy d'Apple et moi-même entraînera l'arrêt du support et des plaintes. 

Le prochain bricolage c'est l'utilisation enfin de la clé Acronis qui m'a été gentiment donnée pour faire le transfert d'un HDD vers un SSD que j'ai commandé, à l'heure actuelle, avec des logiciels libres ou des versions d'évaluations et / gratuite de logiciels propriétaires, j'ai été totalement incapable de réaliser un transfert. Je fais énormément référence au propriétaire du fait de qu'il s'agisse de mes outils de travail, mais sachez que si ça ne tenait que moi, j'aurai déjà balancé tout le monde sous Linux avec du libre dans tous les services. 

Il pleut il mouille c'est quand même la fête à la grenouille

jeudi 13 octobre 2016 à 16:50

Là je vais vous dire, être moi c'est encore plus fatigant que d'habitude. Comme je vous l'ai dit, le contexte familial est tendu, mon épouse est à Toulouse, elle rentre cet après midi, tout va bien, je vais la récupérer chez belle maman toute à l'heure ce qui me permettra de pondérer un peu l'état des routes même si à priori l'Héraut risque de passer en alerte rouge. Et oui, j'aurai bien été moi-même mais comprenez que lorsque ce matin même je dois expliquer à ma fille de 12 ans qu'il faut partir avec un truc imperméable parce que Noé vient de garer son arche dans le port de Saint-Pierre, on comprend qu'il était urgent d'avoir un des deux parents présent. Comme vous avez pu le constater dans vos sites d'actualité c'est ici la grosse foire, et comme je ne fais pas les choses à moitié, j'aimerai vous arrêter juste là dessus : 

Ca à part une photo dégueulasse du X5 qui est complètement incapable de prendre une photo correcte, c'est le gars qui a planté sa voiture jeudi dernier et qui a donc une petite aération à l'avant où il serait pas mal de ne pas avoir d'eau qui rentre dedans quand on annonce le déluge. J'espère que vous admirez le côté rajouter de la complexité à la complexité. En sachant qu'on allait quand même ramasser sévèrement, j'ai pris les devants, surtout pour le derrière, je vous rappelle aussi en effet que Cyrille BORNE, terrassier, a eu la grande idée de construire ce qui en 2014 était une piscine à l'arrière de sa maison. J'ai fait le grand vide à l'arrière, barbecue, chaise, table de jardin, ça ressemblait à ça hier soir. 

Je dois reconnaître que météo France a fait fort sur ce coup, je me suis endormi aux environs de 22h30, un réveil à 3 heures du matin comme c'était prévu, du vent de la pluie. J'ai dormi quelques heures, j'ai comaté jusqu'à 6h30 du matin, vérifié que les transports scolaires n'étaient pas annulés dans l'Aude quand les actus donnent 90 mm d'eau à Narbonne dans la nuit, accompagné les enfants jusqu'à l'arrêt de bus, mis dans le bus sous le regard rassuré d'une maman qui déposait son fils pour voir cinq pèlerins dans le car, les gamins ayant largement anticipé sur leur weekend. A mon retour, après avoir acheté le pain, faut se respecter et les traditions françaises, avec un peu de jour, j'ai pu constater ça : 

La terrasse n'a pas bougé, bonhooooooooome ! Et de la fenêtre voici ce qu'on pouvait observer :


Il pleut il mouille c'est la fête à la grenouille par cyrilleborne

Vous noterez que la qualité est aussi déplorable en vidéo qu'en photo. ​Une journée qui tombe plus ou moins à l'eau, vigilance sur la météo, vigilance sur le téléphone des fois que le collège appelle. On est là pour voir, comme d'habitude. 

Edit 11h30. En tant que bon parent fliqueur d'enfant qui se respecte, un tour sur pronotes. Ma fille a son prof de mathématiques absent et sport l'après midi avec une dispense pour son genou explosé qui fut aussi l'un des cadeaux de cette année scolaire 2015-2016, mais genou qui ne craque plus ce qui fait qu'on n'aura pas droit à l'opération, quoi que, ces journées m'apprennnent qu'on est à l'abri de rien. En tant que bon père, j'aurai dû la laisser moisir à l'étude pendant cinq heures, mais comme je suis un fou je suis allé au collège. Il pleuviote, c'est la tempête, mon fils me voit et me demande ce que je fais là, je lui dis que je viens le libérer, il vient de se prendre deux heures d'étude, un prof absent. Avec ce qu'on nous annonce cet après-midi, moment que je choisirai pour traverser la clape et chercher ma femme, j'ai préféré avoir tout le monde sain et sauf, j'ai le partner qui tremble tellement ça souffle. Ma fille est bien évidemment introuvable dans l'établissement, et il faudra plus de 15 minutes pour la retrouver au CDI. Bien évidemment c'est à ce moment là que le déluge se met à tomber, je la traite de tous les noms d'oiseaux pendant les 30 minutes à éviter les mares d'eau qui nous séparent de la maison et à tenir le cap à cause du vent. 

Edit 16h50. Épouse récupérée sans trop de peine, on se rend compte que pour nous c'est surtout le vent, même s'il pleut, on attend quand même un peu plus cette nuit. Suspension des transports scolaires dans l'Hérault, weekend de 5 jours donc, j'en ai déjà fait deux bien pourris, demain c'est repos ou pas loin, après cette magnifique journée. 

Retour aux fondamentaux ou pas loin

jeudi 13 octobre 2016 à 08:00

J'ai remis thunderbird. Pas un coup de folie, pas un coup de sang, mais un simple constat. L'application owa pour afficher les calendriers et les événements office365 dans un smartphone est certainement la chose la plus vilaine qui ait été imaginée dans l'informatique. C'est tout bonnement illisible, pas convivial, aléatoire car pour des raisons qui nous échappent, les événements des calendriers partagés s'affichent ou non, donc déjà d'un point de vue technique, c'est pourri. Et puis il y a l'aspect plus profond, l'utilisation tout simplement. J'ai créé des calendriers par filières avec pour but d'avoir chaque prof qui mettrait les événements, les réunions, de façon à ce que de façon collaborative, ça se remplisse tout seul, malheureusement si cette année je constate que les collègues se mettent au mail et à la communication, l'ère de l'agenda partagé n'est pas pour tout de suite. 

Avec o2switch, ce n'est même pas une publicité dissimulée mais une réalité, sans avoir à installer sabredav au travers de baikal, owncloud ou autre, à chaque création d'adresse mail, sont associés un calendrier personnel, une liste de tâche, une liste de contact. Le cpanel vous fournit les urls à saisir, l'association avec Thunderbird se fait simplement, comme avec davdroid, si bien qu'il est dans le cas présent possible de faire du libre sans prise de risque ni prise de tête pour 72 € l'an. Je vous montre à quoi ça ressemble dans le cpanel :

Donc pour en revenir à mes histoires de calendrier, je me contente de prendre les éléments que je gratte à gauche à droite et de les mettre dans mon calendrier personnel, perte de temps bien évidemment. C'est bien là qu'on voit qu'on n'est ni dans la logique d'entreprise, ni dans la logique organisationnelle, ni dans la logique collaborative, faire de l'EDT collectif ce n'est pas dans les mentalités du professeur de 2016. Il est à noter que si l'import du calendrier personnel d'office365 se fait sans problème dans Thunderbird, les calendriers partagés n'y sont pas ce qui fait un point commun avec courrier l'application de mail de Microsoft pour les particuliers et quelque part un avantage pour thunderbird qui a l'avantage de l'ancienneté, des plugins, de la robustesse. La lecture des mails est quand même franchement plus agréable que roundcube ou office 365 aussi, je pense que je vais salement installer thunderbird sur les serveurs du lycée pour l'utiliser sur ma session. 

Et pendant qu'on évoque office365, j'expliquais que je gérais mon tableau de compétences dans un grand tableur excel. J'ai constaté un truc de plutôt rigolo, des crashs sous chromium qui ne se produisent pas sous Firefox, le freeze complet. C'est rigolo car j'ai dû réinstaller Firefox sur ma machine principale, que je n'utilise plus depuis un moment. Chez Mozilla après avoir fait n'importe quoi on pourrait peut être nous faire croire à un retour en force sur des bases saines, les bases que nous attendons tous, un nouveau moteur dopé aux amphétamines qui apporterait à l'utilisateur un gain de rapidité fulgurant. Dans ces conditions et seulement dans ces conditions, j'assurerai mon retour vers le panda roux. Vous noterez que je ne parle absolument pas d'éthique, la fondation Mozilla a montré que si elle avait de l'éthique pour certaines choses c'était du grand n'importe quoi pour d'autres, à l'heure actuelle je vais vers le navigateur le plus performant qui m'espionne le moins. 

Inquiétant tout de même qu'aucun acteur libre n'arrive à pondre un client mail qui tienne la route, un navigateur léger qui tienne la route, et que des années après on soit toujours dans les mêmes schémas. 

Vivement l'arrêt des notes ou l'arrêt tout court

mercredi 12 octobre 2016 à 08:00

Pour ceux qui auraient raté le début :

C'est donc de façon synthétique la mouise la plus complète. A l'heure actuelle je fais double notation, les notes traditionnelles que je mets dans l'ENT et de l'autre je valide des compétences. Comme j'ai fait le choix de mettre tout ce qui est boulot dans office365, je vous montre à quoi ça ressemble et nous ne sommes qu'au début de l'année. 

MI pour maîtrise insuffisante, MF maîtrise fragile, MS maîtrise satisfaisante et TBM pour très bonne maîtrise. On pourrait penser qu'on ne devrait regarder que la compétence de fin ou la progression de la compétence pour savoir le niveau du gamin à la fin, sauf que dans mon cas ce n'est pas forcément judicieux. SI on prend la compétence calculer par exemple, ce n'est pas forcément judicieux car calculer des racines carrées et calculer des probabilités, on n'a pas fait les mêmes calculs. Je vais donc partir pour principe de faire une médiane de chaque item, si on comptabilise l'informatique, j'ai 60 gamins, pour chaque item un calcul de médiane, j'ai vu que mon tableau n'était pas adapté, il faudra que je fasse mieux pour automatiser, enfin bref un travail de fou. 

Vous voulez que je vous dise le pire là dedans ? Je suis un pauvre débile. J'ai des collègues qui ne se sont en aucun cas posé ce genre de questions métaphysiques, qui continuent de faire le job comme si de rien était et qui en fin d'année pondront à la tête du client des compétences à l'arrache pour le LPC. Est-ce qu'ils ont l'air plus malheureux ? Absolument pas, avec mes 41 ans j'ai l'air plus vieux que ceux qui ont passé la cinquantaine, ils passent certainement de meilleurs weekends que moi et ne rentrent pas dans l'arrière train des voitures par excès de fatigue et manque de réflexe. 

Dans le forum, on a un gars du nom de kuniyoshi. C'est un prof de maths, c'est toujours intéressant de lire ses posts, c'est un foufou de l'informatique et de la pédagogie. Le gars a 10 tours d'avance, il s'épanouit dans son truc, il a l'air heureux, mais curieusement j'ai l'impression qu'il n'est pas tout seul dans son établissement à raisonner de la même façon si bien qu'il a pu se permettre d'arrêter les notes. Je vais tenter de le faire passer pour l'an prochain car cette double notation est ingérable. Certes, il faut reconnaître que l'année est mauvaise avec cette réforme à l'arrache, les outils informatiques qu'on n'a pas mais je dois avouer que ce système de notation par compétence est finalement pas si mauvais que ça et que c'est comme tout, on finit par s'y faire. Pas que kuniyoshi qui a arrêté de noter, je sais qu'il y a des lycées environnants qui commencent à y passer. 

Et vous voulez que je dise vraiment le pire là dedans ? C'est pendant qu'on est deux à s'échiner à calculer comment passer à autre chose avec un collègue, qui est chauve aussi soit dit en passant, on se contente d'essuyer les plâtres pour ceux qui passeront après nous et qui nous demanderons les évaluations, les méthodes et le reste. Impossible de jouer la carte solo, impossible d'être mesquin, car à la fin il y a toujours un élève et ce serait lui qui en souffrirait.

Je lisais dans le forum debian-facile, un prof qui vient d'arrêter le métier. il a même mis sa lettre de démission en ligne. Même si l'enseignement c'était mieux avant, on reste quand même une tranche de la population privilégiée pas forcément par la paye, mais quand même par la sécurité de l'emploi et un certain confort de vie que d'anciens présidents cherchent à faire sauter. A l'heure actuelle, dans mon métier, la difficulté ne tient absolument pas aux élèves qui ne sont pas pires qu'il y a dix ans et je dirai que du fait d'avoir changé d'établissement et pour avoir connu la drogue, la violence, la misère sociale et la campagne profonde, ils sont largement "meilleurs" mais à cette dispersion, ce grand n'importe quoi qu'on nous impose au quotidien. 

On navigue cette année encore plus dans le flou que d'habitude, ce n'est pas notre responsabilité, ce n'est pas la responsabilité de nos chefs d'établissements cette profession où l'on ne recrute plus non plus, mais bien des réformes successives réalisées à la va-vite. J'aime mon métier, je vais au lycée tous les matins la fleur au fusil, chaque instant que je passe comme les 6 heures de mon samedi à plancher sur cette réforme, me font regretter ces heures que j'aurais pu passer à tenter d'autres choses, travailler plus mes cours, trouver des activités bien sympathiques. Tant pis pour tous.