PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Dark Souls 1 ou la poutre qui fait de Skyrim un jeu pour les petites filles avec des couettes – Gwen le boss de fin qui te fait comprendre que tu as mal joué

samedi 27 décembre 2014 à 08:00

Dans le dernier épisode je racontais que j'avais défoncé un monstre assez singulier avec deux grosses boules sur les côtés, puis un grand coup fatal au milieu, un peu pareil quand on veut mettre à terre un gars. Je suis parti ensuite dans les grottes glacées pour aller fracasser un monstre plutôt jouable quand on sait qu'on se fait tuer la première fois qu'on le croise. En effet, le monstre est indestructible, on se fait tuer, on finit en prison et on peut continuer. Pour tuer le boss c'est au fond des cavernes de glace, on met un grand coup dans une épée derrière le monstre qui lui permet d'être invulnérable et on le poutre en tapant dans ses tentacules sur les côtés. Après c'est enfin l'heure d'aller dans le pays des fantômes. C'est assez singulier en fait, il s'agit d'une zone qu'on peut visiter dès le départ mais qu'en fait on ne peut pas faire, qu'ils sont nombreux à s'être faits massacrer là dedans pour rien. Les fantômes ne peuvent être tués à moins d'avoir une malédiction fugace, 4000 âmes chez la marchande, il ne faut pas se rater quand on y va. Le boss de fin c'est en fait quatre boss que vous trouvez au fond d'un puits, il faut sauter, si vous n'avez pas l'anneau d'Artorias vous vous tuez, la routine. Il s'agit de 4 fantômes identiques qui tapent comme des ânes, il faut se coller à eux le plus rapidement possible et taper sans s'arrêter en tenant l'épée à deux mains. Enfin la dernière partie, sachant que les quatre grands monstres peuvent être faits dans le désordre, il s'agit d'aller casser les squelettes sous le cimetière avec la problématique qu'ils se régénèrent. Pour les tuer pour de bon, il faut une arme divine, l'épée d'Astora que l'on trouve dans les pattes du dragon zombi peut faire l'affaire. Pas très difficile à faire, le premier boss vous livre le rituel pour monter les fioles d'estus jusqu'à 20, à mon avis c'est certainement par là qu'il faut commencer, tant qu'on sait que l'estus c'est la vie. On arrive dans une zone qui s'appelle le tombeau des géants, c'est une zone dans le noir où il faut utiliser une lampe en forme de squelette, c'est assez galère d'ailleurs, car on se rend compte d'un coup qu'il y a un squelette de deux mètres et il est trop tard pour changer pour un bouclier. Le boss de fin est une espèce de boule monstrueuse qui s'énerve beaucoup et qu'on peut tranquillement poutrer au feu.

Tout fier, on remplit le calice, la porte s'ouvre, et on arrive dans une énorme désertique dans laquelle il y a uniquement cinq chevaliers qui vont vous lâcher des tonnes de bonus et qui se tuent facilement. Et nous voilà enfin avec le très attendu seigneur des cendres, Gwen. Le seigneur Gwen, c'est le guerrier de base, une grosse épée en feu et il vous défonce la tronche. On saute, on saute beaucoup, mais lui ne s'arrête pas, c'est une vraie machine. On aimerait bien envoyer une petite boule de feu parce qu'on a monté un pyromancien de la mort qui a bien aidé jusqu'à maintenant mais on n'a pas le temps parce qu'il frappe trop vite. Il y a une possibilité, il faut parer au bouclier, et on peut lui faire une fatalité. Le problème c'est qu'il faut du bon bouclier de parade, donc il faut avoir une force de cheval pour le porter donc mon personnage à niveau 95 qui est plutôt orienté dextérité se fait totalement massacrer.

On se trouve donc dans la phase où l'on tente de tuer un monstre en gaspillant des dizaines de milliers d'âmes, ou sinon on fait du level pour corriger ce fameux personnage, afin de faire monter la force. Seulement chaque niveau c'est 55000 pour moi, et ça laisse supposer des heures et des heures de jeu sans la garantie d'y arriver. Je viens donc tout naturellement de recommencer la partie, en faisant désormais attention à ne pas faire n'importe quoi.