PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

La PlayStation 5, ce n’est pas pour tout de suite

mercredi 28 juin 2017 à 11:38

En toute logique, ça aurait été une véritable folie de la part de Sony qui domine le marché des consoles. Comme quoi toutes les rumeurs ne sont pas bonnes à croire, un peu de bon sens de temps en temps nous aurait évité de voir quatre tonnes d'articles sur la thématique. D'ailleurs, il est amusant d'avoir dix articles sur une fausse rumeur et un seul correctif, vive la presse !

source

Facebook, c’est maintenant 2 milliards d’utilisateurs

mercredi 28 juin 2017 à 11:26

Ce n'est pas tellement le nombre qui m'impressionne mais plus l'idée que ces gens là vont bientôt représenter une plus grande majorité que les consommateurs de net qui est en train de disparaître. On va avoir des affrontements entre les gars qui ont vu l'info dans Facebook et les autres qui seront considérés comme des hérétiques.

source

Retour dans le passé avec Ubuntu Mate

mercredi 28 juin 2017 à 08:00

Public, tu m'as vanté les mérites de Mate j'y suis. Avant d'aller plus loin, je suis étonné par la prononciation, moi je faisais à l'anglo saxon, je découvre en écoutant les vidéos des uns et des autre qu'en fait c'est maté, avec un é. A pas grand chose ça aurait fait Maïté, si un jeune qui passait par là ne savait pas qui était Maïté, je ferai un billet spécial sur la cuisine de Maïté cette femme qui est à l'origine des émissions de cuisine 20 ans avant tout le monde, de la cuisine grasse avec des canards à qui on coupe la tête.

KDE Neon donc, ça marchait quand même plutôt pas mal, mais j'ai rencontré deux problèmes :

A la réflexion, les outils qui pourraient me manquer, j'en compte deux : la capture d'écran qui est plutôt classe, l'explorateur de fichiers qui permet de renommer comme avec Thunar en sélectionnant les fichiers en faisant F2. A partir du moment où on prend conscience que je risque de passer d'un gestionnaire de fenêtre à l'autre en restant quand même sur une base Ubuntu en tout cas pour l'instant, il n'est pas idiot de prendre des logiciels dédiés. Pour la capture d'écran je passe désormais par Shutter qui est l'outil qui réellement fait pour. On peut faire des modifications à la volée, des flèches borniennes, des flèches droites, écrire, cropper, surligner, etc ...

Pour le renommage, j'ai souvenir d'avoir utilisé à une époque pyrenamer qui fonctionnait plutôt bien ce qui permet donc de revenir à Mate. Caja l'explorateur de fichiers est à l'identique du Nautilus que j'ai laissé il y a un 6 ans, puisque Gnome 3 est sorti en 2011 et bien sûr les fonctionnalités qui ne vont pas avec et qu'on serait en droit d'attendre d'un gestionnaire de fichiers. Et puis ce que je peux vous garantir, c'est qu'on est complètement à l'identique de ce qu'on a pu connaître pour Gnome 2, rien n'a changé et ça se sent. Que ce soit dans Xfce avec Whisker ou dans le menu KDE j'ai des habitudes de recherche d'application, là c'est vraiment à l'ancienne, vraiment old school

J'ai thunderbird de lancé, j'ai Firefox avec 5 onglets, j'ai jdownloader et une instance de caja, mémoire occupée : 2.4 Go.

On a donc un retour vers le passé, on a donc un vieux gestionnaire de fenêtres qui pèse quatre tonnes alors qu'on ne fait rien, c'est de la merde. Je vais donc passer sous Kubuntu d'ici peu, comme pour l'ordinateur portable, je vais quand même tenter une Lubuntu juste pour rigoler. En tout cas ce qui est intéressant c'est que pour trouver son gestionnaire, il suffit juste de procéder par élimination.

Installer Scratch sur Ubuntu 17.04 et certainement stretch 64 bits

mardi 27 juin 2017 à 08:00

Il s'agit de l'adaptation de ce billet, je viens de faire le test et ça passe :How to install Scratch 2 on Ubuntu 16.10. or 17.04 (64bit)?

Souvenez vous je racontais un passage à Debian 9 suite à un crash de ma base apt de Debian Jessie. J'évoquais aussi mes difficultés pour installer Scratch 2 au point d'avoir fait un passage par Wine. Le problème ne s'était pas posé pour KDE Neon, un mystère mystérieux entouré de mystères. Ce qui suit sera à adapter par rapport à la version de scratch que vous allez pouvoir télécharger :

Le programme restant en i386 le truc qu'on veut supprimer mais dont on a encore terriblement besoin pour des tas de logiciels, on installe les librairies qui vont bien
$ sudo apt-get install libgtk2.0-0:i386 libstdc++6:i386 libxml2:i386 libxslt1.1:i386 libcanberra-gtk-module:i386 gtk2-engines-murrine:i386 libqt4-qt3support:i386 libgnome-keyring0:i386 libnss-mdns:i386 libnss3:i386

Les liens symboliques qui vont bien n'ont pas changé
$ sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/libgnome-keyring.so.0 /usr/lib/libgnome-keyring.so.0
$ sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/libgnome-keyring.so.0.2.0 /usr/lib/libgnome-keyring.so.0.2.0

On télécharge Adobe Air SDK, je ne sais pas pourquoi
cd ~/Téléchargements
wget http://airdownload.adobe.com/air/lin/download/2.6/AdobeAIRSDK.tbz2
$ sudo mkdir /opt/adobe-air-sdk
$ sudo tar jxf AdobeAIRSDK.tbz2 -C /opt/adobe-air-sdk

On télécharge Adobe Air
wget https://aur.archlinux.org/cgit/aur.git/snapshot/adobe-air.tar.gz
$ sudo tar xvf adobe-air.tar.gz -C /opt/adobe-air-sdk
$ sudo chmod +x /opt/adobe-air-sdk/adobe-air/adobe-air

On télécharge la dernière version de Scratch, attention vérifiez bien votre numéro de version, si vous ne voulez pas passer par wget, vous pouvez passer directement par le téléchargement sur le site internet.
$ sudo mkdir /opt/adobe-air-sdk/scratch
wget https://scratch.mit.edu/scratchr2/static/sa/Scratch-456.0.3.air
$ sudo cp Scratch-456.0.3.air /opt/adobe-air-sdk/scratch/
cp Scratch-456.0.3.air /tmp/
cd /tmp/
unzip /tmp/Scratch-456.0.3.air
$ sudo cp /tmp/icons/AppIcon128.png /opt/adobe-air-sdk/scratch/scratch.png

On va créer l'exécutable

nano /usr/share/applications/Scratch2.desktop

Et on colle le contenu de ce qui suit, attention à la version de scratch

[Desktop Entry]
Encoding=UTF-8
Version=1.0
Type=Application
Exec=/opt/adobe-air-sdk/adobe-air/adobe-air /opt/adobe-air-sdk/scratch/Scratch-456.0.3.air
Icon=/opt/adobe-air-sdk/scratch/scratch.png
Terminal=false
Name=Scratch 2
Comment=Programming system and content development tool
Categories=Application;Education;Development;ComputerScience;
MimeType=application/x-scratch-project

La question que je me pose au moment où j'écris ces lignes, comment ça se passe quand on monte de version avec un numéro codé en dur, et je n'ai pas vraiment envie de le savoir. On rend le bouzin exécutable :

chmod +x /usr/share/applications/Scratch2.desktop

Bon j'ai perdu trente minutes de ma vie pour un truc qui se fait en 5 secondes sur Windows, je ne suis pas sûr qu'on puisse reproduire à l'infini mais je vous garantis que la satisfaction de voir que ça marche me renvoie à mes plus belles heures Linuxiennes où il fallait que je compile le driver de ma carte son pour avoir de la musique.

 

Sans garantie

lundi 26 juin 2017 à 08:00

Je n'aime pas l'appellation Troll, on m'a souvent taxé de Troll uniquement parce que j'étais en désaccord, c'est un amalgame qui permet de faire taire de façon théorique ou décrédibiliser la personne d'en face. Tout le monde n'a pas cette chance, mais moi j'ai un vrai troll, un troll de compétition en la personne de C138. Avec les années je dois dire qu'il a fait des efforts pour s'adapter à la politique de la maison c'est à dire qu'il est parfois capable de lâcher l'os qu'il est en train de ronger pour laisser filer, s'habituer à l'ambiance récréative et peu sérieuse de cet endroit. Ce n'est pas parce qu'il est troll, qu'il ne dit pas des choses intelligentes et j'aimerai que nous nous arrêtions sur une remarque qu'il essaie de faire passer en force comme à son habitude, une espèce de marquage intellectuel, il doit se dire qu'à force de le lire, je vais finir par le répéter, c'est gagné, c'est gagné, comme Dora.

IL N'Y A AUCUNE GARANTIE AVEC LE LOGICIEL LIBRE OU LINUX POUR QUE ÇA FONCTIONNE

Nous sommes plusieurs à noter des dysfonctionnements avec Stretch, et comme le fait remarquer Mickael dans les commentaires à juste titre, ça ne va pas avec la bien-pensance. Le Linuxien de base, le Linuxien de la dernière heure, le Linuxien intégriste qui parfois se retrouvent dans le terrain de la connerie ont marqué quelque part sur leur personne au fer rouge que si c'est Debian Stable alors c'est indestructible, c'est parfait et j'en passe. Nous sommes plusieurs utilisateurs de Debian Stable depuis des années, dans la semaine je viens d'en mettre 70 à jour, j'ai du recul sur Debian Stable et mon ressenti, c'est du simple ressenti, me fait dire que cette version ne sera pas sans problème. Je dis ça, je dis rien, on a une nouvelle livraison des isos en version 9.01 car il y avait des erreurs.

La question n'est pas de juger de la qualité du produit, enfin un peu, la question est un peu plus complexe :

Après on ne peut que constater et se positionner. Faire du bricolage à tout va ne me pose aucun problème, je viens par exemple de basculer au moment où j'écris ces lignes de KDE Neon la distribution qu'on ne sait pas vraiment si c'est une distribution à Ubuntu Mate parce que tout le monde dit que Mate c'est formidable avec 581 Mo d'occupés au démarrage ... Comment par contre le conseiller aux autres ? Il n'y a aucune garantie, si demain j'invite ou j'installe un Linux chez quelqu'un, je suis la garantie. Alors moi vous comprenez que déjà j'ai un job à plein temps, que ma partie de Gravity Rush n'a pas avancé depuis un mois, je n'ai pas vraiment le temps de faire la garantie.

Je n'ai pas le temps ni l'envie, et le côté envie, il va peut être falloir que les gens qui essaient de faire un peu vivre le truc se posent cette question. On a vu passer la problématique du wiki ubuntu-fr qui cherche à recruter, elle a été diffusée par Bruno Legrand qui est un habitué des forum dans celui de debian-facile, je cite une partie de la réponse de nIQnutn modérateur sur le forum et blogueur : même problème ici. A la différence que Debian n’enchaîne pas les versions au même rythme. contribuer, améliorer et maintenir c'est un sacré travail et si certains ont le temps de suivre le travail d'ubuntu-fr et voir comment on peut améliorer sur DF, on est preneur.

Alors oui la multitude des distributions c'est super rigolo, le découragement c'est génial, y a pas de garantie, on s'en fout, on est des warriors, Il y a quelques effets de bord, comme le fait de manquer de main d'oeuvre pour tout. Je ne suis jamais avare en conseils, et je vais en offrir un énorme, un gratuit bien sûr et sans garantie, car c'est de rigueur. Il y a un truc, qui s'appelle linuxpedia ça existe depuis une bonne décennie, les gars s'étaient lancés à l'époque dans une grande idée, celle de centraliser les wikis. Car pendant que les gens s'essoufflent à expliquer le fonctionnement d'un logiciel sur sept wikis différents, il suffirait de mettre le mode d'emploi au même endroit pour que les gens tirent moins la langue et de juste préciser les parties installations pour chaque distribution.

Mais bon comme vous l'avez compris, moi je dis ça je dis rien, je me contente de regarder notre petit monde s'effondrer aux premières loges.