PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

Installer Dofus sur Ubuntu 17.04 et certainement stretch 64 bits

samedi 1 juillet 2017 à 14:00

Il s'agit d'une demande qui a été faite dans le forum de debian-facile et une partie de la réponse se trouve dans mon précédent billet pour l'installation de Scratch. En effet Dofus comme Scratch partagent la même technologie, celle d'adobe air, une bien mauvaise idée mais c'est la vie. Pas de bras pas de chocolat, pas d'Adobe Air, pas de Dofus. La première partie du tutoriel est identique, j'ai fait du copier coller de moi-même. 

Le programme restant en i386 le truc qu'on veut supprimer mais dont on a encore terriblement besoin pour des tas de logiciels, on installe les librairies qui vont bien
$ sudo apt-get install libgtk2.0-0:i386 libstdc++6:i386 libxml2:i386 libxslt1.1:i386 libcanberra-gtk-module:i386 gtk2-engines-murrine:i386 libqt4-qt3support:i386 libgnome-keyring0:i386 libnss-mdns:i386 libnss3:i386

Les liens symboliques qui vont bien n'ont pas changé
$ sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/libgnome-keyring.so.0 /usr/lib/libgnome-keyring.so.0
$ sudo ln -s /usr/lib/i386-linux-gnu/libgnome-keyring.so.0.2.0 /usr/lib/libgnome-keyring.so.0.2.0

On télécharge Adobe Air SDK, je ne sais pas pourquoi
cd ~/Téléchargements
wget http://airdownload.adobe.com/air/lin/download/2.6/AdobeAIRSDK.tbz2
$ sudo mkdir /opt/adobe-air-sdk
$ sudo tar jxf AdobeAIRSDK.tbz2 -C /opt/adobe-air-sdk

On télécharge Adobe Air
wget https://aur.archlinux.org/cgit/aur.git/snapshot/adobe-air.tar.gz
$ sudo tar xvf adobe-air.tar.gz -C /opt/adobe-air-sdk
$ sudo chmod +x /opt/adobe-air-sdk/adobe-air/adobe-air

La suite de la solution a été vue ici, j'ai adapté un peu pour éviter d'avoir à copier Dofus dans le opt. On télécharge maintenant dofus sur le site officiel, il s'agit d'un fichier du genre dofus...tar.gz. On le décompresse, on modifie le fichier transition.conf en ajoutant à la fin :

bypass_air_installation = true
dofus.binary = " /opt/adobe-air-sdk/bin/adl /home/cyrille/Téléchargements/Dofus/share/META-INF/AIR/application.xml /home/cyrille/Téléchargements/Dofus/share "
launcher.command = " ${dofus.binary} -- "

Il faudra bien sûr adapter la destination pour le /home/cyrille/Téléchargements. En gros le bypass_air_installation permet de zapper la tentative d'installation et d'échec d'adobe air. C'est d'ailleurs étonnant que les gens de Ankama n'aient pas vérifié leur installation mais c'est une autre histoire. Le dofus.binary montre qu'on lance bien le bouzin avec l'adobe-air-sdk qu'on a installé au préalabe. Il suffit alors de faire dans le répertoire dofus, un double clic sur le dofus et il lance le programme, je ne suis pas allé plus loin qu'en dessous étant donné que je n'ai pas de compte mais je suspecte que ça marche.

on voit bien le bout d'écran du bas qui est du Mate, profitez en ça ne va pas durer longtemps

Billet de courtoisie : bravo Easeus, le retour de redobackup

samedi 1 juillet 2017 à 08:00

La société Easeus à qui j'offre un backlink gratuit m'a démarché pour que j'écrive un billet sur leurs produits, je le fais vite sans qu'ils soient au courant. J'avais utilisé les logiciels Easeus, pour la migration des portables de mes collègues pour des Windows 10 vers des SSD. En effet, aucune solution libre à ma connaissance ne permet de réaliser cette bascule. Le logiciel était dans une version de démonstration valable un mois, du fait de n'en avoir besoin que pour une utilisation c'était largement suffisant.

Je fais ce billet rapide tout simplement pour signifier que je suis démarché pour la première fois par une société qui a fait l'effort de me lire. La Madame a démarré par écrire qu'elle savait que je n'acceptais ni les publicités ni les billets sponsorisés et a donc proposé d'offrir des licences pour les lecteurs. J'ai refusé parce qu'écrire un long article sur des logiciels que je n'utilise pas pour un lectorat composé à plus de 60% de Linuxiens (vous craignez les gars), ça me fait de la peine mais je voulais tout de même signaler la courtoisie, le savoir faire en communication, la prise en considération de l'autre, je trouve que c'est très bien et ça permettrait d'établir des liens entre les marques et les "blogueurs" ou autre chose si tout le monde procédait de la sorte.

A l'heure actuelle, vous le découvrirez dans la vidéo qui paraîtra le 30 je crois, je suis en train de faire basculer la salle informatique de mon collègue de Vista à Stretch, je le fais à l'ancienne avec des clés USB et redobackup. On pourrait croire que le projet redobackup qui est le clonezilla simple a été abandonné, ce n'est pas le cas, un francophone a fait une iso modifiée avec une version plus récente que vous pouvez trouver ici que nous devons à Christophe LOUVET et Philippe RONFLETTE dont je salue le nom de famille qui a dû lui valoir plus de commentaires que BORNE.

J'ai eu un problème avec la version originale qui refusait de booter sur certains postes, j'ai utilisé la version donnée dans le forum datée de 2016 certains se plaignaient de la version française que je n'ai pas encore testée.

Un petit rappel pour l'utilisation de Redobackup

Redobackup Backup from Cyrille BORNE on Vimeo.

Redobackup Restore from Cyrille BORNE on Vimeo.

Miss Li - "My Heart Goes Boom" (Official video)

vendredi 30 juin 2017 à 14:57

Entendu à la fin d'un épisode de Orange is the new black, c'est réellement excellent. Il s'agit d'une chanteuse suedoise comme quoi on ne fait pas que du roman policier avec des meurtres terribles, et ça se cale un peu dans le Pink Martini pour le côté rétro mais quand même franchement péchu qui fait penser à The Gossip. Je vous invite à regarder les quelques lives qui traînent, la chanteuse est énervée, une voix qui reste impeccable, des costumes décalés, tout est bon.

Silence

vendredi 30 juin 2017 à 13:59

Scorsese c'est pas le genre de gars à faire dans le court et dans le délicat, silence est à la fois très long, 2h40 de film et vraiment dégueulasse. Liam Neeson fait partie de ces prêtres qui aux alentours des années 1600 a décidé d'aller prêcher la bonne parole ... au Japon. Et curieusement les Japonais, dans une ambiance plutôt Bouddhistes voient d'un très mauvais oeils les chrétiens, une religion unique et rien d'autre. Parler de persécution est un euphémisme, c'est une vraie boucherie, de la torture à tous les étages pour faire renier le nom du Christ. Liam Neeson qui intervient très peu dans le film alors qu'il est à l'affiche, c'est plus vendeur, a disparu, deux jeunes prêtres vont partir à sa recherche, l'un d'eux va devenir un enjeu pour les japonais, en effet, faire renoncer un prêtre à sa foi c'est franchement plus porteur qu'un paysan.

Grand film évidemment, très difficile à regarder, ça ne fait pas dans la dentelle, à voir.

L'esport fait vivre ou comment convaincre ses parents de jouer 20 heures par jour

vendredi 30 juin 2017 à 11:00

Je suis en train de rattraper le temps, je vais bientôt même répondre à mes mails de retard, ce billet est écrit en temps réel, c'est à dire vendredi matin et même pas en slip, ce que vous ne pouvez pas vérifier mais ce n'est pas grave. La série l'esport fait vivre est un documentaire Arte, donc un documentaire à priori de qualité et c'est presque le cas. Le documentaire est intéressant dans le sens où pour un gars qui ne connaît pas du tout l'univers, on lui présente un univers professionnel, en devenir, avec des médecins, des partenaires, du social, du fric qui coule à flot. C'est le documentaire idéal que vont pouvoir présenter tous les boutonneux de France et de Navarre pour convaincre leurs parents de passer donc 20 heures par jour à poutrer du monstre.

Et le problème c'est que c'est trop idéalisé, c'est à dire qu'il n'y a pas de vraie réflexion de fond sur la détection des joueurs. La réflexion d'ailleurs peut être étendue à un gamin qui tape le ballon, qui gratte la guitare, est ce qu'il sera le prochain Zidane ou Hendrix, est ce qu'il mettra des coups de tête ou se noiera dans son vomi ? La question de fond, finalement c'est est ce qu'il faut pousser son gosse dans cette voie, et éventuellement comment savoir qu'il a un vrai talent. Si mon fils n'était pas privé de tout ce qui se rapproche d'un truc pour jouer pouvait le faire, je peux vous dire d'entrée de jeu (bonus de jeu de mots avec jeu) qu'il n'a pas le profil d'un joueur professionnel. Je l'ai déjà vu jouer, il ne finit rien, il n'a pas de détermination, il change de jeu très rapidement et il me regarde à chaque fois d'un air bizarre quand je me lance dans un jeu vidéo et que je lui montre le générique de fin parce que moi je suis un vrai hardcore gamer.

Si mon gamin, je le voyais faire 5 heures d'un même jeu, être propre sur lui, poser la manette, faire son boulot, partir courir ou faire du vélo, aller voir ses potes, j'aurai tendance à dire qu'il y a quelque chose à faire.

Pour moi c'est comme tout, tout est une question d'équilibre et d'éviter les clichés. Le cliché du paillasson qui vit dans la cave de sa mère, seule femme qu'il a connu, à passer 20 heures par jour sur un ordi à ne pas faire grand chose, ça existe et il ne faut pas éluder que c'est une dérive véritable de l'informatique, du jeu vidéo, qu'on ne voit pas par exemple avec le tennis. On ne va pas voir un type faire tout péter pour passer 16 heures par jour à taper dans la balle. Je reste convaincu qu'un "bon", je ne parle pas du génie, c'est à dire un gars qui peut avoir un profil complètement atypique, je parle vraiment du bon, du professionnel, c'est quelqu'un qui a une vie équilibrée et qui est capable de tout gérer dans sa vie. Il faudra toutefois que les parents apprennent à ne pas voir dans le jeu vidéo, dans l'internet, dans Youtube, l'incarnation du mal mais bien une potentialité, une opportunité d'épanouissement, de métier, de réussite.