PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

La charge mentale

vendredi 14 juillet 2017 à 08:00

Il y a quelques semaines je suis tombé sur cet article d'une blogueuse, fallait demander. L'article a fait le tour de la toile, beaucoup de femmes ont trouvé avec ce dessin, l'expression de leur sentiment. C'est très bien fait, je m'y suis reconnu même, mais c'est totalement partial et orienté ce qui fait qu'au lieu d'ouvrir un débat j'aurai tendance à dire que ça le ferme. La charge mentale c'est le fait globalement d'avoir toujours un truc à penser pour le bon fonctionnement de la maison. Le billet explique donc de façon caricaturale que les hommes sont de grosses merdes qui n'assument en rien la part des tâches quotidiennes, statistiques à l'appui, c'est important les chiffres, de gros assistés incapables de prendre en charge leurs gosses quand maman n'est pas là. Vous allez me dire que c'est moi qui suis dans la caricature, mais quand je vois que l'explication se trouve dans le moyen âge où l'homme part sauver le monde, pendant que la femme élève les gosses, la caricature n'est pas forcément là où on la pense.

Le concept de charge mentale je le connais bien. Je le connais à la maison où je vis avec mes deux adolescents qui sont assistés pour tout, je le vis à l'école où je dois penser à mes collègues tout aussi assistés que mes enfants, que mes élèves qui sont les rois des assistés et qui ont des parents pour les assister sauf que je dois aussi m'en occuper. Le métier est particulièrement formateur pour ça, on a toujours deux cents choses à penser. Je dois dire que pour cela je remercie les outils, je note tout dans le téléphone, merci l'ENT de mes gosses qui me permet de savoir que j'ai un exposé sur Molière à faire, que je dois signer le carnet de liaison, que les cours sautent le vendredi après midi. En temps scolaire, j'ai une charge mentale qui correspond à plusieurs dizaines de personnes par jour, parce qu'un prof, enfin ceux qui font leur métier, c'est une maman chauve, ça va des photocopies de Linda pour son oral, à faire signer les conventions du stage exceptionnel en cuisine pour Loan, en passant par les demandes incessantes des collègues qui ont perdu leur chargeur, planté leur PC. Je ne vais donc pas parler de ma charge mentale, étant donné que j'en fais une grosse partie à la maison ce qui n'empêchera pas mon épouse de me traiter de tous les noms d'oiseaux, mais c'est bien normal, c'est ce qu'on appelle le mariage.

Je vais rester dans le général puisque l'auteure du dessin est finalement restée là dedans. Est-ce que cette jeune femme se préoccupe de l'entretien de son véhicule, des travaux, des déménagements, des réparations et de tas d'autres choses qu'on attribue à l'homme, puisque dans nos clichés, une femme est bien évidemment incapable de changer une ampoule ou de se rendre compte qu'il faut faire la vidange du véhicule, un job pour les hommes. Dans mon entourage, je pense qu'on peut dire qu'on en a fait des déménagements et pas qu'un peu, je peux vous dire ce que j'ai pu observer. La femme veut bien emballer les choses fragiles dans du papier journal et faire du ménage, l'homme se débrouille pour porter, trouver des potes pour porter avec lui, mettre les meubles à l'endroit où la femme lui a dit de poser (l'homme est un exécutant, la femme chef de projet souvenez vous), éventuellement tout casser dans la maison pour tout refaire, pour tout refaire six mois plus tard parce que notre bon chef de projet n'était pas totalement satisfaite du travail accompli. Pendant qu'on reste dans les clichés, notre femme qui réalise l'intégralité des machines à laver, qui vide la panière à linge ne se pose pas la question de la machine marche pas, elle part de chez elle avec une machine cassée, elle rentre avec une machine réparée ou remplacée sans se demander comment elle est arrivée là pour à nouveau pouvoir gueuler que personne n'a fait le linge.

Quand je vois les commentaires très positifs, des dames qui se reconnaissent en tout, quand on lit le désespoir, quand on lit la rage pour un dessin qui mine de rien est particulièrement violent vis à vis des hommes, je me demande ce que toutes ces dames attendent pour changer de mari ou de compagnon. Un homme qui voit sa compagne débordée et qui n'intervient pas c'est un salaud. Mesdames lancez vos smartphones, ruez vous dans Tinder et dans Meetic, fuyez. Si par contre, vous réalisiez qu'il y a toute une partie de votre quotidien qui vous échappe dans le fonctionnement de la maison, ici le robinet changé, là le four réparé, la voiture amenée au garage, cela signifierait que dans la complexité d'une relation de couple vous n'auriez tendance qu'à regarder uniquement une seule partie du problème. 

Miss Sloane

jeudi 13 juillet 2017 à 13:43

Miss Sloane quadra, belle et rebelle est le genre de femme qui peut faire trembler Washington. Sa dernière campagne c'est de faire modifier les amendements sur les armes à feu aux États-Unis de façon à ce que le premier venu ne puisse pas porter une arme. Deux heures assez passionnantes où on voit la pire des garces utiliser toutes les ficelles possibles pour faire basculer les sénateurs, chantage, espionnage, pôt de vin, tout y passe. Seulement à se comporter ainsi on finit par s'attirer des problèmes surtout quand on a le lobby des armes à feu en face de soi. Oui le film est passionnant, on ne peut pas dire le contraire mais c'est trop gros, on a l'impression en plus que Jessica Chastain se prend pour Julia Roberts, la sensation de déjà vu, de je suis la plus forte et je vous marave, non, c'est vraiment trop.

Pastèque, logiciel de gestion de caisse. Machette.

jeudi 13 juillet 2017 à 08:00

Ma collègue de travail c'est madame Leroy, enfin quand je dis collègue, je devrais dire ma patronne ou la Reine. C'est avec elle que je réalise l'EPI vente et quand on a démarré ensemble il y a deux ans, il y avait son fonctionnement, j'ai rajouté ma couche de possibilités. Et le problème de la patronne c'est qu'elle a compris qu'il avait beaucoup de possibilités. On a donc en deux ans posé un Wordpress que tiennent les gosses, on a rajouté une possibilité de commander avec Woocommerce, on a acheté une tablette pour faire une caisse électronique. Le bonheur avec Android c'est qu'il y a un logiciel pour tout, elle a démarré seule comme une grande avec hiboutik. Le problème c'est qu'avec Android on a des logiciels pour tout, on se rend compte après que c'est payant. J'ai donc commencé à regarder un peu ce qu'on fait en libre et assez rapidement on tombe sur pastèque.

Attention, ce qui suit pourrait être considéré par certains comme une boucherie envers le saint logiciel libre, il s'agit juste de mon expérience, de ma réalité et certainement de celles des gens qui passeront derrière moi, enfin moins parce que je vais élaguer.

Le choix du nom n'est pas judicieux à mon point de vue, comme clementine, comme ce genre de choses pour la simple et bonne raison que faire une recherche dans un moteur quelconque n'entraînerait certainement pas le résultat voulu. Le site a l'air d'avoir été refait à neuf, avec la création d'un ask et la suppression de l'ancien forum, toute la base de questions qui pourrait amener des réponses a disparu. J'ai une anomalie bloquante qui m'empêche d'utiliser l'application Android, je reviendrai un peu plus loin sur le fonctionnement, le debug n'est pas vraiment explicite, les messages d'erreurs ne permettent pas de s'en sortir et comme l'aide est "fraiche", pas évident. La documentation n'est pas sur le site, elle est sur wikibook, elle est obsolète et décourageante. La partie téléchargement est un foutoir complet, l'application android a l'air d'être plus récente que l'APK qu'on télécharge dans les liens. Sur mon portail, les liens vers la communauté sont faux, enfin bref, ça fait beaucoup.

Je suis un warrior, donc rien ne m'arrête, moi j'utilise Linux. Ce que je veux dire et c'est important de le comprendre, le professionnel qui a besoin d'une caisse, ne prendra pas le temps de s'intéresser. Je vais d'ailleurs certainement contribuer à la documentation parce que c'est bien. Moi vous savez la patronne me dit débrouille toi, ben tu te débrouilles, je l'ai vue commencer à remplir ses produits avec la boutique, elle était très contente. Elle était contente alors que ce n'est pas une power user en informatique, c'est une bonne utilisatrice, cela veut dire que le logiciel est intuitif, cela veut dire aussi que le logiciel correspond à sa demande et peut être utilisé par une vraie professionnelle. Comme moi, elle a connu le travail avant d'enseigner, elle a une grosse expérience dans la grande distribution, elle voulait par exemple tout bêtement une caisse qui soit capable de gérer le prix au kilo. Je n'ai donc pas le choix, il faut que je contribue au projet pour que ça avance, ne serait ce que pour faire de la remontée d'anomaliee et en faire la promotion sur mon blog de célébrité.

Il vous faut télécharger la version 7.2 du logiciel, elle possède une auto-installation, il vous faudra créer en amont la bdd. On lâche tout dans le ftp, on va sur le fichier install.php, on créé le nom de l'administrateur, on pointe vers la bdd, l'affaire est faite, on arrive sur la page que vous avez ci-dessous et qui vous sert à tout définir. Il faut savoir que pastèque peut être utilisé dans la restauration, si bien que vous avez même la gestion des salles avec le numéro de table, on a donc une structure modulable, qui peut être simplifiée ou complexifiée selon votre entreprise, nous utiliserons pour le magasin école par exemple la gestion des stocks mais pas le paiement en carte bleue ou la gestion des salles.

les erreurs sont les images manquantes, on a fait ça à l'arrache pendant la réunion de fin d'année, je sais c'est pas bien

Donc en fait, la partie en ligne, qui fonctionne donc très bien chez un mutualisé correspond au serveur, et c'est judicieux, vous allez déclarer tout ce que vous voulez dans cette partie là. Les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, font alors office de clients qui se connectent directement avec l'url qui va bien et récupérer les informations qui vont bien. Dans mon cas, il n'y aura que deux caisses, celle sur l'ordinateur de ma collègue qui est une application en java dont vous pouvez voir les écrans ci-dessous, et sur la tablette. Nous avons de la connexion internet de partout sur le lycée, on peut imaginer que dans une structure plus petite, on installe le serveur sur du lamp ou du Linux avec Apache / php /mysql.

Au moment où je rédige ce billet, comme souvent des choses se passent. On a l'impression que les gens le font exprès d'ailleurs mais c'est ainsi. Philippe qui développe le logiciel m'a donné le lien qui va bien pour récupérer l'apk. Après avoir vidé le cache, supprimer la version 5 et des brouettes que je suspecte être la version du Google Store non mise à jour, je récupère bien la caisse sur ma tablette.

Pastèque c'est le logiciel libre. Il apporte une alternative à un monde propriétaire sans scrupule qui fait payer des abonnements, des mises à jour, enfin la routine. On y retrouve des problèmes assez communs, une documentation qui n'est pas mise à jour, des bugs, on y trouve surtout un véritable besoin d'aide, je vais donc contribuer parce que c'est ça le libre. Je verrai avec la chef pour qu'on donne un petit quelque chose si c'est le logiciel que nous adoptons, le magasin école a vocation pédagogique, en gros on ne vise pas l'enrichissement si bien qu'on peut donner au logiciel de caisse, c'est aussi une autre façon de faire fonctionner le monde, comme nous qui vendons des produits bios réalisés dans un établissement scolaire.

A suivre.

CommitStrip - L'histoire d'un blog BD dédié aux développeurs

mercredi 12 juillet 2017 à 23:21

Commitstrip c'est la bande dessinée qu'il faut lire quand on est geek, presque un pèlerinage en fait, le truc obligatoire sinon tu n'en es pas. L'auteur de la bande dessinée explique sa réalisation, ses débuts, quelques dessins. Très à l'aise, très drôle, sans langue de bois, à voir.

lien

feed back - épisode 1

mercredi 12 juillet 2017 à 20:00

Je donne beaucoup d'informations mais parfois on ne sait pas vraiment comment l'histoire s'est terminée, je vais donc mettre en place de temps en temps un feed back, un retour, même si c'est pas le terme qui va bien mais j'ai chaud, j'ai 42 ans aujourd'hui, donc ce sera le terme consacré. OH J'AI 42 ANS QUOI !

Si vous avez des questions sur des trucs qu'on sait pas trop ce que c'est devenu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'y répondrai dans un prochain billet. J'ai 42 ans au fait.