PROJET AUTOBLOG


Le Blog de Cyrille BORNE

Site original : Le Blog de Cyrille BORNE

⇐ retour index

L'embarras du choix

jeudi 20 juillet 2017 à 18:11

Alexandra Lamy est une femme qui est né dans le doute, elle est totalement incapable de prendre une décision ce qui forcément lui pose des problèmes. Elle a réussi à contourné le souci en laissant son père l'excellentissime Lionel Astier prendre toutes ses décisions à sa place. Forcément, on se dit Alexandra Lamy, la quarantaine, ancienne Chouchou et Loulou qui n'aura pas fait le film qui la fera sortir de son carcan, ça n'ira pas bien loin et c'est le cas ça ne va pas bien loin. Elle tombe amoureuse de deux hommes à la fois, ne parvient pas à faire son choix et va se retrouver à deux fois son mariage. Le film fait le job, c'est à dire qu'il est aussi mauvais qu'une comédie avec Katherine Heigl, il n'a rien à envier aux comédies américaines et il faut le souligner, après on a quand même l'impression d'avoir vu cinquante fois le même film, à réserver donc aux amateurs du genre.

RemixOS et MPC sont morts

jeudi 20 juillet 2017 à 08:50

C'est dans la même période que MPC et RemixOS viennent de mourir.  L'article de Pierre est assez édifiant, il rappelle le problème de vieillissement des développeurs dans les projets, on est bien placé pour en parler, néanmoins je ne le trouve pas juste. J'ai arrêté à l'époque et il y a bien longtemps, d'utiliser MPC au profit de VLC qui est à l'heure actuelle le player le plus utilisé. Il s'agit pour moi d'une mort naturelle, logique comme on verra certains projets disparaître au profit d'autres, la sélection naturelle. En ce qui concerne RemixOS c'est une mort qui est dans l'air du temps, Kickstarter, une machine de produite, beaucoup de buzz autour du projet pour finalement échouer, tiens j'espère que le chef de projet fera un article sur Medium. Je ne suis personnellement pas étonné, Android n'est pas fait pour être utilisé avec une interface clavier souris, et quand bien même on arrive à modifier l'interface, les logiciels quant à eux ne peuvent pas être modifiés. C'est le problème qu'on rencontrera avec un téléphone Linux qui ne viendra jamais sauf s'il est capable de se rendre compatible avec les applications android, rendre Gimp mobile ou Libreoffice mobile est une trop grosse difficulté. Et bien ici c'est le problème à l'envers, celui qui consiste à ramener une interface qui se fait au doigt au clavier et à la souris.

On a ici la synthèse parfaite avec ces deux événements de la difficulté de l'engagement dans le logiciel libre et dans le logiciel propriétaire. L'engagement pour un logiciel comme MPC ou un système comme RemixOS ne sont pas une fatalité car on peut difficilement faire reposer quelque chose d'indispensable dessus. Je ne vois pas, à part les possesseurs du "galet" qui a été vendu par Jide quelqu'un de réellement en difficulté avec la disparition de ces deux logiciels. Si demain pluxml venait à disparaître, la situation serait plus complexe pour moi et quelques autres.

Il paraît donc évident qu'il faut bien se lancer, qu'on ne peut pas vivre dans la peur de la disparition de projets mais qu'on va nécessairement avoir une attirance pour les ténors et fuir les petits projets. La conséquence immédiate c'est bien sûr la mort de la diversité, mais aussi l'impossibilité pour des petits projets de devenir grand. A part conseiller de s'investir dans les projets dans lesquels on croit, d'aider comme on peut, en codant, en documentant, en donnant de l'argent, je n'ai pas de recette miracle pour assurer la pérénité d'un projet ou savoir miser sur le bon cheval, sinon je me serais lancé dans les courses hippiques depuis un moment.

La terre des vampires

mercredi 19 juillet 2017 à 23:17

Dans un futur très proche, une expérience scientifique a mal tourné si bien que la terre se retrouve cachée du soleil. La neige bien sûr et surtout l'obscurité qui permet aux vampires de se déplacer en permanence et de s'attaquer aux humains. On va suivre la destinée de l'un des groupes qui va croiser un vampire gentil et essayer de survivre à tout ça. Trois tomes seulement pour une histoire classique mais très efficace, à lire.

Quelle différence entre un système d'exploitation, un navigateur internet et un moteur de recherche ?

mercredi 19 juillet 2017 à 12:30

Si pour la majorité des lecteurs de ce blog la réponse est évidente, ce n'est pas le cas pour tout le monde, on se rappelle notamment la ministre qui pensait que la sécurité des serveurs était assurée par OpenOffice. J'ai élaboré cette fiche en essayant de ne pas rentrer dans les détails ce qui est difficile, car on pourrait en faire une thèse dessus, un long oral de douze heures, pas simple alors de se limiter. La progression est la suivante le système d'exploitation lance des logiciels dont le navigateur qui permet d'accéder à des moteurs de recherche. Pour quelqu'un qui ne connaît pas l'informatique, il ne verra pas le discours orienté, pour l'utilisateur de logiciels libres ce sera transparent, je termine sur la neutralité du logiciel à savoir que Google n'est pas forcément votre ami.

Télécharger le pdf

feed back - épisode 2

mardi 18 juillet 2017 à 22:40

Voilà comme la dernière fois, si vous avez des questions n'hésitez pas au cas où j'aurai oublié quelque chose.